Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Aller en bas

Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  Romeo le Dim 27 Juin - 18:48

Continuant notre course folle afin d’éviter les griffes acérées de cette chimère née de la magie la plus puissante au monde, nous arrivons dans la forêt. Reprenant notre souffle, un des soldats montaginois que j’avais vu sur le bateau s’approche de nous. Dans cette situation de survie, toute alliance est bonne à prendre. Damien se présente au reste du groupe. Alors que nous échangeons quelques mots, nous nous rendons compte que tout bruit a cessé autour de nuit. La jungle s’est tue. Il est temps de continuer notre route. Une damoiselle arrive alors, sa chevelure rousse cache des yeux magnifiques et des épaules d’homme. Delphine, sa hache à deux mains lui servant de machette, nous incite à bouger rapidement. Il semble que la bête se rapproche.
Mais Olaf et Kurt sont toujours blessés. Le sang coule toujours. En plus de nous retarder, même un enfant pourrait nous suivre à la trace. Alexei et moi-même décidons de bander leurs plaies, mais alors que nous allons les allonger par terre, nous nous rendons compte que le sol est jonché d’insectes en tous genres. Tant pis pour les traces.
Après 2h de marches, nous arrivons aux ruines Synreth suivantes. A la différence des précédentes, celles-ci abritent un hangar immense, aux murs bleus gris. Il semble qu’il y ait des paysans dans ces ruines. Nous nous approchons, j’entame la discussion et leur demande abris pour la nuit. Ces paysans vivent de leurs propres labeurs, ils cultivent et élèvent dans ce hangar, toujours en restant à l’abri derrière cette protection magique provenant des ruines Synreth. Alors qu’Alexei et moi bandons nos compagnons, que Damien scrute les traces alentours et que Delphine se cure les ongles, je sens une onde passer en moi, comme si quelque chose s’était éteint. Le bouclier, pensé-je. Comme pour me donner raison, quelques instants seulement après cette sensation, un cri humain retenti. Une des 2 paysannes alerte au serpent. Je bondi hors du hangar, fleuret à la main. Damien est sur mes talons. Le serpent est déjà en train d’enrouler un des paysans, paniqué. Rapide comme l’éclair, j’embroche l’animal. Hélàs, celui-ci, fourbe, réplique en me mordant. J’apprendrai par la suite de Delphine que ses crocs étaient empoisonnés. Je tombe, inconscient. Damien tir un coup d’arquebuse, fait mouche, et le serpent fuit sans demander son reste, laissant le pauvre paysan avec un bras et une jambe cassée. Peu de temps après, je me réveille, un peu groggy. On dirait que toute l’absinthe montaginoise m’a en quelques sortes immunisée.
Mais la situation est grave, le bouclier ne fait plus effet. Nous sommes vulnérables, et le soleil se couche. La réserve de bois est heureusement suffisante pour la nuit. Nous faisons un grand feu devant la porte en plus d’un tour de garde. Nous sommes réveillés au petit matin par un coup de feu. Damien vient de manquer un tigre blanc. Encore un trophée qui se carapate. Après avoir convaincu longuement les paysans, et avoir fait un brancard de fortune, nous nous mettons en route. Damien, qui visiblement a l’habitude des marches en forêt, nous ouvre la voie à grands coups de hachette. C’est au bout de quelques heures de marche que nous arrivons aux ruines suivantes. Il semble que la barrière se soit ici aussi dissipée, car au lieu de paysans au travail, nous ne trouvons qu’une dizaine de cadavres que les animaux n’ont pas eu le temps de terminer. Nous continuons donc notre route, vers les ruines suivantes, au travers de la jungle. Nous confions aux 5 paysans une torche chacun, afin de faire fuir les éventuelles créatures qui auraient voulu se frotter à ma lame.
Après 2 petites heures de marche, nous arrivons à des ruines ensevelies sous la végétation, mais je sens la barrière en activité lorsque je la traverse. Nous avons un abri pour la nuit ! Mais pas encore de bois ni de viande. Alors que Damien essaie de nous convaincre, moi et Alexei, de le laisser aller chasser le tigre blanc ou autre créature féroce, il reçoit un gros coup de notre ami Olaf l’en dissuadant. Il s’évanouie. La tension se fait sentir même parmi mes amis héros, au moins pour ceux de petite éducation. Nous attendons le réveil de Damien pour aller chercher du bois. Nous entendons au loin quelques gorilles, qui préfèrent rester à distance. Ils attendent sûrement la nuit. Sur le chemin du retour, un coup de feu retenti, un paysan s’écroule, mort. Alors que les autres fuient en direction du hangar, Damien, Alexei et moi-même nous mettons à l’abri. Ce coup de feu m’est familier. Alors que je cherche dans mes souvenirs, Damien s’élance… et un autre coup se fait entendre, Damien a la jambe perforée par une balle énorme. Oui ! Cette arme est la même que celle qui a ôtée un œil à la Bête. Je profite de l’instant ou notre chasseur recharge son arme mortelle pour m’élancer à mon tour, prend Damien par les épaules, aidé d’Alexei, et courre en direction du hangar. Delphine nous apprend qu’il s’agit du dernier comte de la Bête, Martin de Huet, montaginois, qui était porté disparu. Il semble qu’il est arrivé à survivre dans cette jungle depuis plusieurs années. Nous repartons chercher le bois que nous avions laissé sur place, prudemment, et constatons que Martin s’est servi un steak sur le corps de feu le paysan… J’ai parfois honte d’être montaginois…
Pour la nuit, en plus du feu à l’entrée, nous installons quelques pièges à ours. En pleine nuit je me réveille en sursaut. Quelque chose vient d’arriver, mon sens de magicien m’a alerté. Je préviens mes amis que la barrière s’est dissipée – ils ont la chance de compter parmi eux un être doué de sens magique… 2 pour être exact, mais le coup du hibou n’est pas aussi puissant qu’un portail de portée – et nous décidons de doubler les tours de garde. A l’aube du 3ème jour nous nous remettons en route. A mi-chemin, alors que nous voyons l’orée de la forêt, nous tombons nez-à-nez sur 4 loups féroces et assoiffés de sang. Notre ami le bûcheron lance ses 2 haches qui font mouche du premier coup chacune. Les autres loups fuient devant cette force de la nature. Nous décidons de garder ces 2 trophées et traînons ces 2 carcasses jusqu’au prochaines ruines. Un carnage y a eu lieu, du sang de partout, des corps – des restes de corps – gisent éparpillés aux alentours du hangar. Nous nettoyons, et alors que nous soignions nos compagnons blessés, la terre se met à trembler. La chimère arrive. Elle vient manger les restes. Nous restons cachés dans le hangar. Hélas, les loups y sont aussi, et la Bête a tôt fait de les sentir. Elle s’élance contre les murs, qu’elle explose comme un château de cartes. A peine finit-elle les 2 carcasses, qu’elle se retourne vers nous. Elle aura surement senti l’odeur de selle qui suit Damien depuis la veille au soir – il a malencontreusement mangé quelque chose de fâcheux et a ce qui s’appelle le "comble de la chauve-souris". Face à cette Bête, Damien perd ses moyens et reste pétrifié, alors qu’Olaf lance sa hache et d’un coup de maître crève le 2ème œil de la Bête. Dans la cohue qui suit, Damien reste sur place pour lancer une de nos 2 dernières bombes, et nous essayons de nous écarter afin d’éviter les coups de griffes aveugles et mortels de la Bête. Les paysans, ayant perdu la tête, se jette contre les griffes de la chimère.
A peine Alexei, ouvrant la marche, est-il sorti du hangar qu’il se prend une balle dans l’épaule. Martin est là quelque part, guettant ses proies. Je me tiens donc prêt à arrêter ses prochaines balles. Alors que j’essaie de soigner la blessure d’Alexei, une silhouette au loin s’approche de nous. L’inquisiteur, fusil sur l’épaule, vient nous convaincre de se rendre sur son navire et de se rendre tout court. Il refuse de nous aider à achever la Bête, qui est pourtant en train de souffrir dans le hangar, couchée par terre. Cet être répugnant et fou-à-lier nous apprend également qu’il s’est fait un malin plaisir à achever moult humains, dont Camille. C’en est trop pour nous autres héros, on ne tue pas quelqu’un sans armes et blessés. Dans le dos, par contre, c’est le jeu. A peine s’est-il retourné qu’il se prend 4 balles, Alexei, Damien, Olaf et moi avons vengé la mort de nombreux innocents.
Débattant sur la version officielle à donner quant à la mort de l’inquisiteur, Damien se prend une balle de nouveau. Martin doit avoir une dent contre lui. Nous courrons en direction de Martin, mais ne trouvons que de l’herbe couchée. Nous nous mettons derrière une colonne, espérant être à l’abri, et cherchons un moyen de tuer cette chimère. Alors que j’expose mon plan de génie à mes compagnons – tailler un pieu de la taille d’un tronc, l’incliner à 45° et appâter la Bête pour qu’elle vienne s’empaler d’elle-même sur le pieu – une autre balle fuse et se plante dans le pauvre Damien. Il est grand temps que nous nous réfugions vers le hangar suivant.


Dernière édition par Romeo le Mer 30 Juin - 12:02, édité 1 fois
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 35
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  lionel le Dim 27 Juin - 19:59

Et l'ile devint l'ile de la bete aveugle xD

Vive le poison aussi xD Pauvre inquisiteur ...
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  lionel le Lun 28 Juin - 8:33

Merci Romeo pour le resume, oublis pas de prendre tes 3 points de reputation Wink
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  Benjamin le Lun 28 Juin - 9:25

Haha merci Roméo. Et merci Lionel surtout pour cette soirée, je me suis vraiment amusé.
En tout cas, je crois qu'on peut rajouter une ligne sur les competences ma feuille de personnage : aimant a balles. Et la chasseur qui a la tourista ^^.
Encore merci!

Benjamin

Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  lionel le Lun 28 Juin - 10:22

De rien, je suis content si ca t'as plu.

Je pense pas que se soit les balles qui t'aiment mais plutot le mec qui te tire dessus...En reflechissant un peu, tu peux envisager le fait que Martin de Huet n'amait pas Camille, ta soeur, car elle lui avait pique son titre de comte de la bete. Il a pu eventuellement savoir d'une facon ou d'une autre que tu es son frere et te faire payer puisque Camille s'est deja faite tuer par feu l'inquisisteur.

T'es bienvenu pour finir ce scenario si tu veux ^^

J'attend de voir comment vous allez vous sortir de ce merdier vivant ! Vous n'etes pas encore vraiment rentre dans la jungle...Vous avez fait toute les ruines synreth, il n'y a plus ame qui vive dedans. Vous avez refuse un moyen simple de partir avec l'inquisition.
Des jours de souffrances en perspective pour vos heros pirat Esperons qu'un nouveau comte de la bete en sorte au moins ^^
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  lionel le Mar 29 Juin - 10:05

Fin du 4eme jour sur l'ile Wink Vive le poison !
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 11 – Un chasseur chassant chasser…

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum