Episode 13 : De retour

Aller en bas

Episode 13 : De retour

Message  Romeo le Mar 6 Juil - 16:57

Au petit matin, mes compagnons et moi sentons des vibrations dans l’air. Une tempête probablement. C’est alors que nous assistons à un phénomène des plus étranges : la brume se met à tourner, avec pour centre le lac… Nous décidons d’aller voir de plus près. A peine avons-nous traversé la brume que nous nous sentons comme oppressés, écrasés vers l’intérieur de nous-mêmes. Puis nous sentons cette pression nous pousser vers le lac, de plus en plus fort. A tel point que nos pieds ne touchent plus terre, nous volons à toute vitesse en direction du lac. Mais les arbres ne sont pas les meilleurs amis des nobles, et se vengent sur moi : je percute un premier, essaie d’éviter le second mais en vain, puis je perds connaissance lorsque ma tête en frappe un troisième. Et c’est ainsi que, plein de contusions et de plaies je reprends mes esprits peu à peu.
Je vois mes amis à quelques mètres de moi. Ils semblent avoir été plus épargnés que moi par les arbres. Delphine est là aussi. Je reconnais cet endroit. Il s’agit des premiers piliers, là où nous avons commencé notre aventure. Les squelettes de nombreux humains en sont la preuve. Alexei, qui est le plus près de du pilier, nous crie, paniqué, que la barrière est active, et que celle-ci ne laisse rien passer… Nous sommes pris au piège ! Un coup de feu se fait alors entendre. Alexei l’a évitée de justesse. Nous voyons Martin en dehors, sa balle est passée. Il m’a semblé voir la barrière se dissiper puis se réactiver le temps que la balle passe. Nous le voyons manipuler un petit bloc de pierre de forme triangulaire. Les signes dessus ressemblent fort aux symboles Syrneth. Et nous voyons alors arriver par le ciel plusieurs animaux… qui tombent éparpillés entre nos piliers : des crocodiles, des tigres, des rhinocéros, des gorilles et quelques loups.
Olaf ne perd pas un instant, dégaine ses haches héroïquement et touche 2 gorilles, pendant que Damien blesse un tigre de son arquebuse et qu’Alexei semble parler à un rhinocéros. Quant à moi, je garde Martin en vue, et m’apprête à arrêter ses balles. Mais il a l’air trop occupé avec son artefact, et semble même s’énerver dessus. Derrière moi, c’est un véritable carnage. J’aperçois de loin un troupeau de rhinocéros charger contre moult gorilles et crocodiles, et il me semble voir Alexei sur celui en tête. Les chasseurs sachant chasser s’en donnent à cœur joie. Un véritable génocide de bêtes.
Martin toujours l’air énervé par son artefact en pierre, se met à courir en direction de la jungle. Je réalise alors que la barrière s’est dissipée. Je me lance à la poursuite de Martin, suivi par mes compagnons. Une fois dans la jungle, toujours sur mes gardes, j’entends un nouveau coup de feu. Martin ne sait pas à qui il a à faire. Moi, Grimon Eyquem de Pau, magicien de Porté, j’ai le pouvoir d’arrêter les balles. J’ouvre en un éclair un portail et la balle s’y engouffre. Mais comme j’en ai déjà eu l’expérience sur cette île, la magie de Porté semble détraquée. Effectivement, mon sort ne se passe pas normalement. Il se passe alors une chose très étrange : une main griffue essaie de sortir par le portail encore ouvert. Dans un acte héroïque de détermination, j’arrive à refermer mon portail, qui coupe la main insectoïde. Je la mets dans mon sac. J’ai un trophée de l’île de la Bête, qui est aussi une curiosité pour les mages de Porté.
Pendant ce temps, les autres m’ont rattrapé, et continuent leur course dans la jungle. Nous courons maintenant à l’aveuglette, nous ne voyons plus Martin. Soudain, un nouveau coup de feu, venant de derrière : Alexei se fait toucher dans le dos et s’écroule par terre. Une grosse balle l’a traversé de part en part. Delphine m’aide à le mettre sur une branche d’arbre, et je m’occupe de lui pendant qu’Olaf et Damien courent à la poursuite de Martin.
Ensuite, je n’ai entendu que des bruits lointains, mais voilà ce que le vaillant Olaf m’a raconté par la suite : lancé à la poursuite de Martin, Damien se fait de nouveau tirer dessus en tentant d’escalader un arbre. Ceci permet à Olaf de déterminer la position du tireur, et d’arriver à son niveau. Il lui jette une première hache puis arrive au corps à corps. S’ensuit alors un terrible combat au corps à corps entre Olaf le grand et Martin sur son arbre perché. Les 2 hommes se battent jusqu’à ce que mort s’en suive. Olaf, malgré nombres coups de couteau reçus, enchaîne les coups de poing de ses grosses mains de pêcheur de baleines. Un dernier coup de couteau bien placé met Olaf à terre, et Martin en profite pour s’enfuir. Pendant ce temps, Alexei et moi avons eu le temps d’arriver en courant et Alexei, à bout de souffle mais concentré, met Martin en joue et tire le coup fatal. Martin tombe, pour la dernière fois. Nous récupérons les blessés, les affaires de Martin, et retournons au bivouac.
Le lendemain, nous apercevons un bateau s’approchant des côtes au sud de l’île. Nous plions bagages et marchons en direction des ruines. Au passage, Alexei et moi essayons de manipuler l’artefact, mais la science Syrneth semble trop évoluée pour nous. Sur le bateau, Maria nous accueille et nous propose bain et pansements. Ce retour à la civilisation me fait le plus grand bien. En une semaine, nous avons le temps de raconter les moindres détails de nos aventures épiques : la chimère issue du portail raté, les ruines défaillantes, les massacres, les nombreuses chasses, Martin, etc. Et en appartée, nous informons Maria qu’elle n’aura plus de problème avec l’Inquisiteur.
A l’approche du port de Marcina, les ponts sont noirs de monde. Certains sont venu voir si leur proches ont survécus, d’autres sont venus assister au retour des héros. Le lendemain de notre retour à Santa Valeria (Porto Grande), Maria nous informe lors d’une conférence que la carte est classée « indéchiffrable », car au bout d’un mois, ses plus savants chercheurs n’ont pu déchiffrer que « exil », « faille », et ce qui ressemble à « barrière ». De plus, elle nous informe que cette carte serait un artefact. Elle nous la rend en nous souhaitant de découvrir un jour ce qu’elle cache.
Par ailleurs, les chamanes ont eu le temps d’arriver et nous soignent, toujours aussi magiquement. Je vais également consulter un mage Porté afin d’avoir quelques renseignements sur les interférences sur l’île de la Bête, concernant les portails. Il n’en sait pas plus que moi. C’est d’ailleurs ce même mage que nous retrouverons le lendemain matin chez Maria, chargé d’ouvrir un portail pour nous emmener en Montaigne. Voyant Alexei rechigner, Delphine l’endort avec un morceau de tissu imbibé de chloroforme. Nous arrivons de nuit à Charousse, capitale de Montaigne. Je suis de retour au pays.
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 35
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 13 : De retour

Message  lionel le Mar 6 Juil - 19:12

De retour au pays et avec plein de reputation a venir ^_^

Merci pour le resume !
La prochaine partie sera dans un petit bout de temps, j'ai beaucoup de chose a preparer pour la suite, on part sur des scenarios bien plus complexes, Montaigne oblige ^^
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum