1ere partie : Du sang et des armes

Aller en bas

1ere partie : Du sang et des armes

Message  Romeo le Ven 18 Fév - 16:03

Après de longues heures de combats, la bataille se termine enfin. Mon porteur étant mort, je suis aux mains d’un nouveau soldat Vorozion, qui se bat vaillamment contre 1 Colosse Piorad. Il en vient finalement à bout dans une gerbe électrique. Alors qu’il fouille le corps, nous entendons un bruit derrière : un traître essaie de nous avoir. Volte-face. Combat. Mais mon nouveau porteur a été déjà bien éprouvé par les derniers combats. Sa fin est proche. Tant pis. Le mercenaire Vorozion me prend après s’être assuré de la mort de mon ancien porteur. Kana Al Barouf, un Batranoban, ça faisait longtemps. Il a l’air un peu gauche, mais je le sens motivé par la richesse. Un bon compromis peut-être trouvé entre prestige et richesse. Je vais le garder pour l’instant. Ne pas perdre l’objectif de vue. Les autres sont sûrement déjà arrivés. Je dis à mon porteur que je veux aller en haut de la colline. Il tient à fouiller les corps avant. Ce que les humaines peuvent être matérialistes. Qu’à cela ne tienne, je peux attendre encore un peu.
Kana récupère sur le champ de bataille une belle armure de plates et quelques bijoux. Pas de traces des autres pendant tout ce temps. Nous nous dirigeons vers la colline. Nouvel affront, 3 paysans Dérigions suicidaires. Je laisse à Kana l’occasion de tester un de mes pouvoirs, pour le convaincre de ma puissance. Deux paysans tombent raide mort. Bon, il faut aussi que je montre à Kana qui commande. Petite décharge dans sa main. Oups, j’y suis peut-être allé un peu fort. Bon tant pis, il s’en remettra. Le dernier paysan mis à terre, nous arrivons au point de rendez-vous. Personne. J’espère ne pas avoir mis trop de temps. Xeos arrive enfin. Oula, son nouveau porteur, Anuldaz, à l’air de lui causer quelques soucis.
Pendant que nous faisons le point et les présentations, une troupe de 4 cavaliers Vorozions s’approche de nous et nous ordonne d’aller nous préparer pour la prise de Mérune. Anuldaz, qui a l’étoffe d’une grande gueule plus que d’un grand guerrier, cherche des poux au cavalier en chef. Xeos et moi entendons une voix féminine nous prévenir de calmer ce jeune imprudent. Il s’adresse à un porteur. Et l’arme-dieu en question, Deathwatch, une hache arborant de sinistres cranes, semble plus expérimentée que nous. Profile bas.
Arrivés à Mérune, nous voyons tout de suite que la puissance Vorozionne est bien supérieure à celle des Dérigions. Le combat va être vite réglé. Xeos et son porteur vont faire un tour pendant que Kana va se faire soigner. Et se soigne lui meme après avoir agressé le médecin du camp.
L’assaut est sonné. Kana et moi jouons les opportunistes : éviter les coups, observer, récupérer un cheval. J’aide un peu Kana en actionnant mon pouvoir de régénération. Très rapidement, les Dérigions sont débordés. La rumeur de la mort du chef des Dérigions parcours les foules. Bien joué Xeos, je te reconnais bien là. Nos missions accomplies, Kana et moi nous mettons à la recherche d’Anuldaz et Xeos. Xeos me raconte rapidement comment il a pris possession de son porteur pour trouver le chef Dérigion, et comment ils sont venus à bout de ce colosse nu armé d’une pioche. Deux coups de tronçonneuse dans le buffet. Mais n’oublions pas notre objectif premier, Innaccessibility. Il faut à Anuldaz une monture.
Il s’avère que la réserve ayant été attaquée, elle est fermée jusqu’à la nuit. Un garde y aurait été brûlé et un cheval dérobé. Mouleh. Mais pourquoi ne nous a-t-il pas attendus ? Kana tente d’incendier une tente pour faire diversion pendant qu’Anuldaz vole un cheval. Sacrebleu, nous nous sommes fait repérer. Course poursuite à cheval, qui se termine dans le brouillard. Anuldaz, par ses dons de beau-parleur (et sa réputation montante de tueur de porteur), a pu duper les cavaliers et leur soutirer une information utile : nous sommes sur la route menant à Inaccessibility.
Le lendemain sur la route, 2 cadavres calcinés et une troupe Vorozionne nous parlant d’un coursier armé d’une hache bariolée nous indiquent que Mouleh a déjà pris de l’avance.
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 35
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Precisions...

Message  Gaetan le Ven 18 Fév - 17:06

Chouette resume Romeo, merci.

Il faut quand même noter le petit Prologue de début de partie: Nos deux amis batranobans, simples mercenaires, jouants les charognards après la bataille.
Le premier, tentant de saisir une magnifique opportunité : un chevalier vorozion blessé dont la monture a été tuée, porteur d’arme, aux prises avec 2 simples frondeurs dérigions. Du haut de son fier destrier, notre candidat porteur d’arme charge le chevalier. Ce dernier se débarasse des 2 dérigions avant de s’en prendre a la monture de notre ami batranoban, qui se cabre et le désarconne. Il se relève, fait face au chevalier qui vient sur lui. Le combat qui s’en suit ne dure pas longtemps. Ratant une attaque rapide, le batranoban perd son cimeterre, et ramasse une arme brisée avant que le chevalier ne le décapite... Le chevalier, se reposant, sera lachement assassiné par un autre survivant de la bataille, a son tour éliminé par une autre mercenaire batranoban venu venger son compatriote, et surtout venu prendre une arme-dieu !
Le deuxième de nos amis batranobans, avec prudence, s’approche d’une mêlée opposant un mercenaire piorad ambitieux a un porteur dérigion. Il attend que ce dernier tue son adversaire pour se jeter sournoisement dans son dos et lui faire la peau. Il ramasse ensuite fièrement l’arme qui va changer son destin.

Et voici des precisions sur le contexte du debut de partie:

Début du printemps, au Sud de Pole, la capitale dérigionne. Un région tempérée aux paysages de collines, plaines herbeuses et savanes. Une petite bourgade paisible, Mérunes, a une vingtaine de Polacs* de la ville vorozion d’Inaccessibility. Régulièrement dévastée par les armées venues attaquer Pole, Mérunes n’était plus en bon état quand les Vorozions ont décidés simplement de l’annexer. Contre toute attente, quelque part dans un palais de Pole, les Dérigions ont soudain décidé que la ville était d’une grande importance stratégique et ont envoyé une armée la défendre.
Les deux armées se sont rencontrées sur une petite plaine aux portes de la ville. Après une matinée de combats sanglants, les Dérigions se sont retranchés dans les murs de Mérunes. Quelques heures de repos, et les Vorozions ont donné l’assaut final, ouvrant les palissades entourant la ville a coups de catapultes et de balistes. Les phalanges et frondeurs dérigions n’ont pas fait le poids face aux guerriers, cavaliers lourds et chevaliers vorozions. Les rapports de forces étaient inégaux, la première partie de la bataille de Mérunes fut un bain de sang. La prise de la ville qui suivit fut un massacre pur et simple. Pertes totales dans les deux camps : plus de 2.000 soldats. Heureusement, les habitants avaient fuis a l’approche des armées. Il ne reste plus de leurs habitations que des ruines fumantes. Leurs champs ont étés piétinés par les armées et sont maintenants jonchés de corps baignant dans un mélange de sang et de boue.
Les Vorozions, après leur victoire, ont systématiquement récupéré tous leurs blessés, soldats ou mercenaires, qui pouvaient encore etre soignés et ont proprement achevé les autres. Des bureaux de fortune ont été installés : certains pour payer les mercenaires, d’autres pour comptabiliser les prisonniers. Les officiers et les soldats dérigions ont été décapités. Les esclaves survivants ont été libérés, ont recu un demi Ram chacun, et sont devenus citoyens vorozions. Les mercenaires se sont vu offrir de racheter leur contrat ou de subir le sort des soldats. Aucun pillage n’a été toléré, les troupes vorozionnes veillaient. A leur retour, les habitants de Mérunes deviendront citoyens vorozions, qu’ils le veuillent ou non.
* 1 Polac = 10 km, distance parcourue par un Polac en une journée. Herbivore ressemblant a un gros boeuf idiot et lent qui pèse plusieurs tones.

Voir la rubrique background pour des details sur les Vorozions, Derigions et Batranobans.


avatar
Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 44
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ere partie : Du sang et des armes

Message  lionel le Sam 19 Fév - 16:09

Cool le resume Wink
Va falloir que je matte mon porteur un peu :p
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ere partie : Du sang et des armes

Message  Fabien le Sam 19 Fév - 17:45

Oh mais je crois que j'ai bien fait de créer une arme tout en finesse et diplomatie Wink
avatar
Fabien
MJ

Messages : 638
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 44
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ere partie : Du sang et des armes

Message  Quentin le Mar 22 Fév - 18:26

Je suis deja paume LOL....heureusement que j'interpreterai un Piorad demain, ca m'a l'air de bien correspondre a mon etat d'esprit actuel (poichiche a la place du cerveau) ;-)

Quentin

Messages : 1
Date d'inscription : 19/11/2010
Age : 34
Localisation : Failed :-) 10 bugs left

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ere partie : Du sang et des armes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum