Acte 7 - Course dans les champs

Aller en bas

Acte 7 - Course dans les champs

Message  lionel le Lun 13 Juin - 13:11

Une fois nos nouveaux porteurs récupérés, nous partons en direction d’Anathos et de Mouleh.
Nous sortons par la porte est de la ville et nous nous jurons (les armes) d’essayer de rester dans la légalité un petit moment, pour faciliter notre voyage dans cet empire. Mon porteur a la lettre et il connait le chemin. Nous avons fait demande des chevaux, cela ne nous a retarde seulement de quelques jours, mais le gain de temps en retour est conséquent. Il faut absolument tuer le porteur de Mouleh avant qu’il n’arrive jusqu’a Anathos. Nous passons par la plaine de Kiine Maud, une région très fréquentée et aussi une des plus fertile du monde, nous apercevons des champs un peu partout.
En chemin nous nous arrêtons dans une petite ville dont certain habitant confirme la description de notre cible. Cette fois Mouleh ne nous échappera pas.
A quelques jours de ce petit village, nous voyons enfin au loin, la charrette de cet infâme conspirateur transportant une cage aussi discrète qu’énorme. La bête est pour moi ! Mouleh aussi d’ailleurs !
Nous chargeons au galop ! Fatalement vite repérer par notre amis qui était sur ses gardes, il monte sur la charrette et nous y attend d’un air confiant…que je me ferais un plaisir d’effacer.
Avant de le mettre a mort, vivant dans une région apparemment « civilise » il est de coutume de laisser une chance a la diplomatie… Cet idiot nous accueille avec des sarcasmes sur le temps qu’on a mis pour le retrouver et nous confit qu’il a trouve un travail qui paye bien mieux que d’essayer de tuer Anathos.
Anathos lui-même le paye afin qu’il lui apporte la créature a la frontière Piorat…s’en est trop ! Mouleh ouvre la cage sachant qui nous allons nous jeter sur lui. Une créature hideuse sort de la cage, elle procède de monstrueuses griffes et des écailles transpercent sa peau. Le combat reste tout de même en notre faveur, j’étripe le porteur de mouleh en quelques secondes, il aurait du savoir qu’il ne pouvait rien contre moi, je me tourne ensuite vers la créature et lui tronçonne la jambe…elle meurt d’une hémorragie violente. Samael était en train de jouer avec le feu, je n’ai pas bien compris son manège. Pendant un instant j’ai eu peur que son porteur se jette pour violer la carcasse de cette pauvre créature qui a enfin trouvé la paix, il n’en fit rien. Des cris retentissaient, Krnn’h, Krnn’h, Krnn’h …décidément nos nouveaux porteurs sont pas forcement plus ….enfin bref…
Sur Mouleh nous retrouvons ses papiers d’identité plus un sauf conduit a travers l’empire. Nous jetons ensuite Mouleh dans le champ et enterrons le corps sanglant de son porteur rapidement. Nous repartons ensuite à cheval dans l’espoir d’enfin venger notre amie.
Apres quelques semaines de voyage, la température ambiante se fait beaucoup plus fraiche et le paysage devient rocailleux, beaucoup de patrouille circulent mais ne nous posent pas de problèmes
Une nuit, nous sommes réveillés par des voleurs qui tentent d’emporter nos chevaux...Deux chevaux seront perdu dans l’histoire. On dirait que le destin joue contre nous et fait tout pour nous ralentir ! Quoiqu’il en soit nous arriverons a temps coute que coute. Une autre nuit, c’est une créature qui s’en prend à nos montures elle n’y arrive cependant pas…heureusement. Cette espèce de Blaireau-hyène…
Enfin, quelques jours plus tard nous arrivons a destination et prenons bon soin de rester silencieux pour pouvoir prendre Anathos par surprise. Une muraille de 400 m de long avec de entree de 5 m de haut, une patrouille nous accueille comme il se doit, assez poliment. Nous montrons patte blanche et demandons a remettre un courrier en main propre a notre contact.
La patrouille nous amène dans l’enceinte, prêt des baraquements. Un metisse batronobant-vorozion sans armure vient nous aborder. Il se présente comme étant Velus Wore, il represente l’administration de l’empire dans cette citadelle. Nous lui confions que nous devons remettre cette missive en main propre à son maitre. Il jette un coup d’œil rapide au sceau et retourne voir son maitre, nous demandant d’attendre.
Au bout de 2H d’attente un certain Remin, le second de Sirus meniletis vient a notre rencontre. Nous lui montrons la missive, apres l’avoir parcouru il repart. Quelques instant plus tard nous entendons une voie familière…celle d’Anathos ! Il nous a déjà repéré…infiltration rate. Il teste rapidement notre détermination et voyant que nous sommes bien décidé a lui faire la peau, il a l’air plutôt amuse…rira bien qui rira le dernier…

avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 37
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Acte 7 - Course dans les champs

Message  Gaetan le Lun 13 Juin - 13:47

Commentaire d'Anathos: Et quoi les minettes? On a seche ses larmes? On veut jouer dans la cour des grands? tongue
avatar
Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 44
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum