Part 2 - Un combat inoubliable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Part 2 - Un combat inoubliable

Message  Romeo le Mer 15 Juin - 13:07

De retour au Coq Hautain, Cilicia l’initié que nous avons vaillamment sauvée nous dit vouloir se rendre vers l’ouest, pour continuer son pèlerinage. Odamar, montrant peut-être un peu trop de zèle à vouloir protéger les innocentes (ou peut-être sont-ce des avances ?), lui propose de l’escorter. Je n’ai plus rien à faire ici, j’ai tout perdu, et l’entrevue d’une promenade avec la possibilité de rencontrer des (infâmes) gobelins provoque en moi une sensation très étrange venant du dessous de la ceinture (soit à 20 cm du sol…). Notre fossoyeur, lui, s’en va piller quelques tombes.

Bref, c’est ainsi que nous prenons nos affaires et réglons Joseph Harid l’aubergiste, quand celui-ci nous propose de nous joindre à 2 autres personnes faisant rourte vers l’ouest également. Mais qui vois-je ? Ne serait-ce pas mon frère (adoptif) Nerin ?! Mais si c’est bien lui, il n’a pas vieilli (ni grandi). Il m’apprend malheureusement que mes parents adoptifs sont morts, tués par des orcs, récemment, et qu’il est à la recherche désespéré de quelques orcs à occir. L’autre créature étrange est une elfe, Arcania si j’ai bien compris, je ne vais pas m’étendre sur la description d’un elfe quand même…

C’est ainsi que nous nous engageons sur ce petit chemin champêtre, longeant une jolie rivière sur notre gauche. Notre patrouilleur se propose de partir en reconnaissance, quand un carreau se plante dans son armure et le fait tomber de cheval. Nerin fonce l’épée à la main tandis que je mets nos 2 femelles à l’abri et me prépare à lancer mes haches. Silence. Rien. Cilicia nous fait remarquer que Lars l’avait assez en travers de la gorge de s’être fait détruit sa fausse accusation par notre fine équipe. C’est sûrement un coup de « Lars le tireur » (à ne pas confondre avec le célèbre réalisateur).

Nous nous remettons en route et… grrr… grrr, des bruits. Ah non, ils viennent de mon ventre, et celui de mon frère, tiraillés pas la faim. Et oui, aventurier en herbes, nous avons zappé les rations. Le soir tombe et nous arrivons à une bâtisse, qui semble être une station de péage abandonnée. Petit feu de camp, je partage mes baies trouvées sur le chemin et nous organisons un tour de garde. A part des loups et des bruits de pas furtifs, rien d’alarmant. Nous reprenons le chemin le lendemain, toujours affamés.

Après quelques heures de marche, nous rencontrons une charrette tirée par un cheval, entourée de 4 humains en robe, et armés. Odamar se présente, et voyant 4 blessés sur l’arrière de leur charrette, leur demande si tout va bien. Ces disciples de Sigmar nous répondent qu’ils font route vers l’est (normal, ils sont à contresens en même temps…) pour porter des provisions à un monastère au nom étrange, et qu’ils se sont fait agressés par des bandits à quelques heures d’ici. A peine dépassés, Cilicia, toujours avec un train de retard, nous avoue que ces initiés ne semblent pas à l’aise dans leurs robes. Odamar n’attend pas la fin de sa phrase pour aller les arrêter et leur demander davantage d’explications. D’un merveilleux saut périlleux je me hisse sur la charrette.

Enervés les 4 disciples acceptent d’ouvrir quelques tonneaux de victuailles pour nous prouver leurs dires. Nous reprenons notre chemin pour tomber nez à nez (enfin, surtout pour les nains) avec des corps gisant au sol. Un charnier de corps découpés. Une femme, sur le point de trépasser, nous dis faire partie d’un groupe de fidèles à Sigmar ayant pour mission de ramener Bianca, la fille de sept ans du baron Von Radish à l’intendant Wileheim Leinitz. Avant de mourir. Ils se sont faits attaqués par 8 bandits il y a quelques heures, et ont kidnappé Bianca. Nerin et moi n’attendons pas son dernier souffle pour partir à la poursuite des bandits. Après quelques heures, Odamar et son fidèle destrier nous rattrape, ainsi que Cilicia et Araknia… Arcina… Arnak… bref, l’elfe quoi.

La nuit tombée, nous arrivons au poste de péage abandonné (tiens, la journée est passée fichtrement vite). Nous y trouvons la charrette, pillée, quelques bouts de doigts et autres scalps. Quel carnage, quelle horreur. Nerin et moi nous regardons éclairés d’un large sourire : des gobelins ! Youpi ! Nous suivons leurs traces aisément (il faut savoir que les nains ont le nez pour sentir ces créatures immondes) et arrivons à une clairière. Un feu y lèche les cuisses du cheval embroché, le sang goutte lentement des corps des 4 bandits accrochés à l’envers sur un tronc. Bianca est attachée également, nue. Pauvre pucelle. Nerin et moi fonçons, afin de faire diversion (dirons-nous), sur les premiers gobelins. Il n’y en a qu’une dizaine, ce devrait être l’affaire de quelques minutes. Deux nains valent mieux qu’un régiment de gobelins, nous en faisons une bouchée. Ils commencent à fuir quand 4 gobelins mieux équipés et accompagnés de 4 orcs arrivent. Ah le combat va durer, oh jouissance.

Après quelques difficultés du à combat à 1 contre 4, Nerin et moi, chacun de notre côté, arrivons à nous défaire d’un orc chacun et de quelques gobelins, aidés certes par le valeureux patrouilleur Odamar et les sabots de son fidèle destrier. Les quelques sorts de l'elfe auront peut-être fait tourner l'avantage de notre côté, mais en tant que nain, j'aurai toujours du mal à l'admettre. Le chef orc, après une série de coup à faire pâlir un nain, voyant tous ses compagnons décimés (et oui, contre deux nains, forcément, on trichait) prend la fuite mais sera rattrapé par la lame d’Odamar. Après l’effort, le réconfort. Le steak de cheval ne fait pas de mal, ni le fait de récupérer les quelques pièces et armes des gobelins. Ainsi que cette grosse hache à deux mains que j’ai reforgée, souvenir de ce combat inoubliable et fort en rebondissements.
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 34
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Part 2 - Un combat inoubliable

Message  lionel le Mer 15 Juin - 15:49

Et la pucelle ?
avatar
lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 36
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

ralala

Message  Benjamin le Mer 15 Juin - 16:18

Super résumé.

Cependant petite rectification : la pucelle n'était pas nue mais belle et bien habillée, et Odamar a foncé la sauvé avec l'aide de Cilicia pendant que les frères nains coupaient joyeusement des têtes gobelines.

Tu aurais également pu parler de petits détails croustillants comme Arkanea qui s'évanoui en voulant illuminer son baton ^^.

Vivement la prochaine en tout cas.

Benjamin

Messages : 6
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Part 2 - Un combat inoubliable

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum