La Veillée Rouge - Partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Veillée Rouge - Partie 2

Message  Romeo le Lun 15 Avr - 9:05

Rapport du Sage Baltazar à l’inquisiteur Horacius Bishop - Le banquet

An 820 du calendrier impérial, Malfi

Votre Bienveillante Excellence,

Lors du banquet, nous nous séparons en deux groupes afin de couvrir plus de monde d'un coup. Les Acolytes Invictus et Titus ne retiendront rien d'intéressant de leur entrevue avec Fafnir Belasco, en revanche, Noëlla et moi proposons un accord à Azed Husk, à l'écart, consistant à éradiquer les nobles corrompus en échange de preuves, accord qui semble l'enchanter au point de nous donner rendez-vous à 1h, après le banquet dans la salle des prières.

De l'agitation attire alors notre attention. Un noble a lancé un défis à Titus, immédiatement, sur le toit, selon les règles malfiennes. En discutant avec les hommes de main des Bellasco, nous apprenons qu'il s'agit en fait d'un Jursang, tueur à gage noble, qui répondrait au nom de Sira Grey. Sachant qu'il n'aurait jamais le dessus au corps-à-corps face à cet assassin professionnel, Titus utilise son dernier atout: sans comprendre quoi que ce soit, le témoin de Sira prend l'épée au moment où il allait la donner à Sira pour débuter le duel, et tente d'attaquer notre Interrogateur Invictus. Heureusement le coup ne porte pas, et Fafnir, qui assistait la bave aux lèvres à la scène ordonne de tuer immédiatement ces deux individus, pour tentative d'assassinat envers un membre de la Sainte Inquisiton et non respect des règles de duel.

De retour dans la salle du banquet, Invictus nous raconte son entretien avec le Vénérable Cal et Soeur Légatine Vespasia. Le dirigeant de l'Église de la Périphérie voit Llorens Zan comme son protégé, et voit cette investiture comme devant être un renouveau ayant pour objectif de convaincre les nobles d'oublier le Solstice Sanglant, et que le Ministorum et les nobles dirigent conjointement Malfi. Il fait également comprendre à Invictus que les Saint Ordos doivent ont également leur rôle à jouer, non seulement en éliminant la vermine hérétique noble présente sur Malfi, mais aussi en protégeant l'archimandrite, en l'encadrant et le conseiller afin de s'assurer qu'il marche droit, quitte à le punir si besoin (par exemple s'il ne travaillait que pour le compte de la famille Belasco). Enfin, il informe Invictus que le prix à payer pour la victoire de Llorens a été le pardon des méfaits passés de la famille Belasco. Autant dire un prix très lourd. La sœur Légatine a ensuite pressé Invictus d'ouvrir l’œil car beaucoup d'inconnus étaient présents à ce banquet, et de ne pas hésiter de prévenir les Sœurs de Bataille si son groupe avait les moindres soupçons.

Informés, nous reprenons nos déambulations deux par deux au milieu de tout ces nobles. Je vois alors à la table de Carmilla Noventu une femme verser une poudre dans le verre de Carmilla qui le porte à ses lèvres. Le spasme ne faisant aucun effet, Noëlla et moi nous précipitons au travers de la salle, afin d'éviter l'incident. L'accusée avoue rapidement avoir voulu faire une "blague" à Carmilla en glissant un puissant somnifère dans son verre pour la faire taire. Les mœurs de Malfi sont parfois bien compliquées. Cette dernière se présente et engage la conversation. La comtesse Lillith Rave pense que le sang va couler lors de cette soirée car les Makken se sont fait passer devant et ont envoyé un bon à rien tout-à-fait capable de prendre les mauvaises décisions. Elle pense que Carmilla n'est pas une menace, mais qu'une tierce partie pourrait faire déclencher une querelle (sanglante) entre les Belasco et les Makken, ce qui aurait pour effet d'affaiblir ces deux puissantes familles.

De leur côté, Titus et Invictus apprennent que Sira Grey a été vu en compagnie d'une certaine Lady Cheska Duquesne, héritière du consortium marchand Martaxus, spécialisé dans le transport de pèlerins et objets votifs, donc lié de près au Ministorum, mais dont les affaires sont en déclin depuis que Cheska a repris les choses en mains. Nous allons donc tous ensemble la voir. Cheska et sa suite nous emmène dans une salle annexe, où elle nous révèle être l'Inquisitrice Helena Nephren en mission secrète d'observation sur Malfi depuis plusieurs années. L'incident Sira Grey était un message de mise en garde : les Makken sont selon elle une source de problème, d'autant plus qu'Hector Makken est un incapable, entouré d'incapables. S'ils étaient poussés par une tierce personne ils pourraient s'en prendre aux Belasco. Ceci rejoint le discours de la comtesse Lillith Rave. Elle nous apprend également que le Cardinal Cal a invité Azed Husk afin d'avoir une force de contre-balancement en cas de problème. Nous nous quittons en lui assurant de ne revenir vers elle qu'en cas d'extrême nécessité.

De nouveau par binôme, Noëlla et moi gardons un oeil sur les Makken pendant qu'Invictus et Titus vont s'entretenir avec l'archi-confesseur Eutalus. Celui-ci n'a reçu aucun soutien des Makken, mais parle ouvertement du décès du Cal et d'accords avec son successeur.
De notre côté, un envoyé du Concordium Skaelen-Har, spécialisé dans les pièces détachées de vaisseau, notamment de l'armement, vient s'entretenir avec moi, me prenant pour Lord Jaspar Kreton, membre d'une famille noble mineure associée aux Belasco, et se présente en tant que Maître Rother Sydor. Pensant que je suis impliqué dans l'équipement de la flotte Calixienne, il voudrait discuter d'accords avec moi. Jouant le jeu, je lui propose de venir le voir dans ses appartements plus tard. A peine cette entrevue terminée un incident intervient entre des hommes de main de la famille Makken et une danseuse fort dévêtue. Les sabres et l'autorité de Noëlla ont raison de la soif de chair de ces bons à rien, qui repartent en maugréant. Nous allons ensuite chercher le diacre, prétextant un problème de tuyauterie nous demandons à changer d'appartements. En nous emmenant dans les labyrinthes de l'Aleph Arhoun, le diacre nous avoue être contre la présence d'Azed Husk, mais ne pouvant aller contre la volonté du Vénérable Cal, il a été contraint d'accepter. Il nous montre ainsi une chambre à côté du (vrai) Jaspar Kreton, et une autre à droite de celle des Belasco, que nous prenons évidemment.

Alors que la salle est maintenant quasiment vide à cette heure avancée, Invictus et Titus demandent à voir Hector Makken, qui ne leur apprend rien d'intéressant, si ce n'est de confirmer son caractère hautain et cette pointe de bêtise propre à beaucoup de nobles.
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 34
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum