La Révélation - Partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Révélation - Partie 2

Message  Romeo le Mer 29 Jan - 1:01

Rapport du Sage Baltazar à l’inquisiteur Horacius Bishop – La cathédrale dorée

An 820 du calendrier impérial, Gunmétal City

Votre Bienveillante Excellence,
Parmi les divers objets hérétiques trouvés dans le musée de l’aposthasie de Bulagor Thrungg, nous trouvons :

  • Des armes datant de la croisade angevine (-1500 ans)
  • Une épée Eldar et une cape de protection en peau Xenos
  • Un fusil laser long visiblement celui utilisé par Rtling pour tuer le chef des insurgés de Gunmétal City
  • Un Bolter qui a servi à feu son détenteur de tuer une centaine de ses hommes – réquisitionné par Invictus
  • Un pistolet laser Méchanicus
  • Un décanteur contenant encore un peu d’Aminsec
  • Un chronomètre relié à un auspex avec une chaîne en titanium
  • Un livre visiblement dangereux intitulé le Liberex Mantis dont la reliure est faite de peau humaine
  • Un livre intitulé les Réflexions sur la Foi de la Palatine Séléna (relié en cuir, transcrit directement du texte original, datant de 2000 ans)
  • Ainsi que divers objets variés tels qu’une douille, une broche, une brique de Saint Tura (qui s’avère être une fausse), etc.


Nous interrogeons également Méphisto, le majordome, qui se souvient de Shrinus, un pseudo-poète, et Albertina Berfalque, noble de Gunmétal City, amis de Bulagor qui venaient lui rendre visite régulièrement. Il y a une trentaine de jours ils se sont enfermés avec un autre homme – dont Méphisto ne se souvient pas – qui est repartis il y a environ 12 jours de cela, accompagnant Albertina car elle était souffrante.

Le mot trouvé dans la tablette commence à prendre sens. Rother Sydom serait le Révélateur, dont le Majordome ne peut remettre ni le nom ni le visage.
La cathédrale dorée sous le ciel noir serait la cathédrale de Bazarpin, faite en alliage couleur dorée réfléchissant la lumière sur une partie de la ville de Bazarpin, construite à la limite entre le jour et la nuit continus de cette planète.
D’autre part, Titus de son côté analyse les plumes trouvées dans la chapelle, celles-ci s’avèrent provenir du Warp, d’évènements produits par l’utilisation d’effets démoniaques.

Après avoir récupéré l’identité de chaque garde, nous faisons une courte halte chez les FDP de Gunmétal City pour enquêter sur Albertina. Elle est effectivement portée disparue depuis 15-20 jours, après être allée chez Bulagor. Nous lançons un avis de recherche. Puis nous mettons le cap sur Bazarpin, une des grandes cités d’Andrantis Nébula, à bord du Pacs Béhémoth, dont le capitaine Kobal Aizbar nous donne quelques renseignements sur cette planète. La rotation de cette planète s’est arrêtée, créant une face désertique brûlée par le soleil, une habitée où la nuit règne. La population n’y est que de 1,5 milliards et la dîme y est élevée. Le climat côté nuit y est tempéré et l’activité consiste essentiellement en la production de composants pour les cogitateurs. La cathédrale en elle-même est construite sur un monument ancien, le Sépulcre Ancien (Méchanicus), dont le champ de force contient une relique d’une force incroyable. Cette relique se trouverait donc sous la cathédrale.

Nous recevons également votre réponse concernant notre ordre de mission : nous devons enquêter sur les origines de la main démoniaque, qui a certainement ses racines sur Bazarpin, mais sachant que les maisons nobles locales sont sûrement corrompues par le Warp, l’abbé Juvutas a été prévenu et nous fournira le support nécessaire à notre mission. Cette mission doit bien sûr rester confidentielle et discrète.
Une fois atterris, nous disposons de 10 jours avant que Kobal ne mette les voiles. De loin, nous voyons effectivement la cathédrale briller de mille feux, véritable source de lumière (secondaire). Une fois introduit dans la cathédrale par Juvutas, celui-ci nous montre le Sépulcre Noir dissimulé sous un drap de velours opaque. Juvutas nous confirme la légende, le Sépulcre renfermerait une arme sainte datant d’avant la période angevine (-1500 ans). L’abbé nous mets également à disposition un véhicule, un cerveau crâne et du matériel pour des sorties en plein air (combinaison environnementale, médispex, respirateur, cape nocturne, harnais de descente, recycleur et 2 bouteilles chacun, ainsi qu’une paire de jumelles).

L’enquête commence alors. Dans un premier temps, il faut que je passe un peu de temps au Librarium chercher davantage d’informations sur  la cathédrale et les possessions des écclésiates, il nous faudra enquêter dans la ville le point du trafic d’artefact et enfin vérifier à l’astroport les différentes entrées en provenance de Gunmétal City.

Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 33
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum