07 - Arko la magnifique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

07 - Arko la magnifique

Message  Romeo le Lun 9 Mar - 23:41

Annales de Gaïa, an de Grâce 989 après le Christ, Arko.

Parmi les informations que Yul partage à ses nouveaux employés, Templiers en herbe, les deux artefacts les plus proches de Joria seraient les reliques entreposées dans la Cathédrale Sainte Hélène et un artefact enfoui au fond du Lac Profond. Mais ce lac étant bien plus loin que la Cathédrale (qui est déjà à un peu plus de 600 km de Joria), Yul pense que Caimus va refaire surface pour dérober les ossements et vêtements d’Hélène gardés dans le lieu saint. Il rappelle également la différence principale entre un objet magique et une relique : la présence. Les reliques n’ont généralement pas de pouvoirs magiques à proprement parlé, mais sont emplis d’une présence très grande, pouvant avoir une emprise sur certaines personnes. Or, lorsque Caimus a attaqué la division de templiers, lorsque de grandes ailes noires lui ont poussé dans le dos et qu’elle s’est mise à cracher du feu (cela fait fort penser à un dragon, mais, comme souligne Yul, les dragons ont disparus depuis longtemps), elle a récupéré certaines reliques, telles que de vieux vêtements d’avant-guerre, mais surtout une des 13 pièces de métal noir. Pièces dont l’Inquisition est à la recherche. Il en reste encore 2 aux Templiers, à priori bien gardées. Ces pièces, outre une grande présence, donneraient accès à de nombreuses connaissances obscures et interdites.

Le surlendemain de la fuite de Caimus, Pilate, Julian, Malcolm et Gen se font téléporter à Arko par Yul et son acolyte. L’imposante et majestueuse Cathédrale Sainte Hélène se dressant derrière un mur de forteresse impénétrable laisse bouche bée les 4 étrangers. Après avoir pris quelques renseignements deci-delà se faisant passer pour des pèlerins, ils apprennent que cette Cathédrale a été fondée en 336 avant le Christ (soit plus de 1300 ans auparavant) en mémoire de la canonisation d’Hélène, et qu’elle est protégée depuis par une organisation simplement appelée les Chevaliers de Sainte Hélène dont le capitaine actuel, un certain Lorant Dikul serait arrivé 5ème au tournoi de Lao Tze. Le village alentours en revanche ne compte pas plus de 200 âmes et 3 auberges. C’est justement ce qui attire les aventuriers, et à plus juste titre, les pèlerins en général.

La première auberge comprend 20 chambres, dont 10 occupées. L’accueil n’y est pas spécialement chaleureux. Il reste également de la place dans la seconde auberge, ainsi que dans la 3ème, tenue par une femme. Ce n’est vraisemblablement pas la période des grands pèlerinages. Pendant donc que Pilate, Malcolm et Gen se renseignent, Julian entre dans la Cathédrale, qui ressemble un peu à la vieille Cathédrale noire de Corvinus, repère le garde aux aguets à l’entrée, et se dirige vers l’autel, où une grosse boîte en or avec une croix semble lui crier « les reliques de Sainte Hélène sont ici ». Mais la boîte est fermée, aucun moyen de vérifier… si les reliques sont encore là.

C’est ensuite Malcolm et Gen, armés jusqu’au bout des ongles, qui se dirigent d’un pas leste vers l’entrée de la Cathédrale. Ils sont stoppés par le garde, qui leur demande de revenir sans armes. Ce qu’ils font, pour demander une audience avec Lorant. Mais le garde, aimable comme une porte de prison, leur fait savoir qu’il est indisponible et ne revient que le lendemain. Il verra s’il transmet le message comme quoi une femme très puissante allait venir voler les reliques. Mais autant Gen que Malcolm pensent que ce message n’atteindra jamais le capitaine. Il est clair que les templiers, tout comme tous les gens armés, ne sont pas les bienvenus. Julian retourne discuter avec le Père en expliquant qu’il venait de faire un cauchemar comme quoi les reliques auraient disparues. Mais hélas, le Père n’a pas la clé de la grande boîte dorée, seul Lorant peut. Il faudra donc attendre le lendemain. Lorsque Pilate, lui aussi dans la nef, essaie de percevoir la magie environnante, il remarque effectivement que la boîte dorée est scellée magiquement, et contient également un piège magique. Après avoir pris quelques bières, ils se séparent en deux groupes : les Templiers officiels (Malcolm et Gen) se rendent au repère des Templiers, tandis que Pilate et Julian vont dans la seconde auberge.

Soudain, dans la nuit, Pilate entend le cri d’un chien. Il fait noir, la forêt est trop dense pour voir quoique ce soit. Il commence à paniquer, il court, se couvre d’une armure magique, lance une boule de feu sur le chien qui le poursuit, et celui-ci meurt sur le coup. Mais il fait toujours très noir.
Au même moment, Gen, heureux de vivre avec sa femme depuis des années se rend à l’auberge de sont petit village pour y prendre une petite bière après une agréable journée de travail, quand, en pénétrant dans l’auberge, il y voit sa femme en train d’être prise par plusieurs hommes. Ne sachant pas comment réagir, il essaie de garder son calme et tire sa femme de là. Au moment où ils franchissent la porte de l’auberge, les hommes encore le sexe à l’air meurent tous, comme vidés de l’intérieur. Ils rentrent chez eux, et à peine la porte de chez eux refermée, Gen lui coupe la tête. La succube tombe à terre, mais rien d’autre ne se passe.
Julian ouvre les yeux et se retrouve sur une scène de théâtre. Sauf que cette fois, c’est lui la marionnette. Des fils partent de chacun de ses membres jusqu’au plafond. En face de lui apparaît une femme qui aurait très bien pu être une poupée que l’on manipule. Sauf que c’est elle qui tient l’autre extrémité des fils. Et elle commence à faire bouger Julian. Mais celui-ci résiste et se téléporte. Il arrive dans un cimetière, cimetière qui lui est familier. Les corbeaux, puis les morts-vivants sortants de terre lui remémore son précédent cauchemar.
Ailleurs, mais à l’instant précis où Julian ouvre les yeux, Malcolm rencontre une dryade dans une mirifique forêt vierge, qui commence à lui faire la morale sur le fait qu’il ne respecte pas les règles fixées par sa tribu, et qu’il doit donc par conséquent être puni. Arme au clair, il fonce sur elle. Au moment où il la transperce de part en part, ils se retrouvent dans une plaine, aux côtés de Pilate, Gen et Julian. Et 20m plus loin, 4 monstres dont sa dryade. Chacun reconnaît son monstre, sans vraiment savoir ce qu’est le monstre du voisin. Cet effet de pagaille et de surprise suffit à la dryade pour lancer un terrible sort qui met Malcolm à terre sur le coup. Pendant que Pilate répond par une boule de feu bien ciblée qui vient tuer le chien, la marionnettiste et la dryade, Gen arrive au corps à corps avec sa succube, qu’il retranche en deux. Une voix se fait alors entendre : Malekith leur laisse le choix entre rester hanté à vie ou bien être libéré en répandant son nom. De plus, si Séliné entre en contact avec l’un d’entre eux, le prévenir immédiatement leur vaudrait une liberté immédiate. Le choix est fait collégialement, puis chacun se réveille dans leur lit. Pilate va en profiter pour aller raconter son cauchemar à l’aubergiste, histoire d’en convertir un de plus. Julian, lui, va soigner Malcolm, qui reprend un peu de ses esprits…
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 33
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum