Deadlands - Season 2 - Chinese nights 3.8: Ils ont de l'audace !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deadlands - Season 2 - Chinese nights 3.8: Ils ont de l'audace !

Message  Gaetan le Lun 22 Fév - 20:05

Après avoir récupéré les « loosers », les pirates reprennent la direction de leur repaire. Il faudra annoncer la mauvaise nouvelle au boss… Deux des pirates tiennent les amateurs en joue, à l’arrière du Bloody Mary, pendant que les quatre autres se disputent concernant le Mexicain, et éventuellement les autres passagers. La superstition l’emporte sur la peur de leur boss, et certains d’entre eux veulent se débarrasser du mort qui marche. Il est dangereux, il a un démon en lui. Puis l’autre là, qui fait de la sorcellerie, il faut aussi s’en débarrasser. Faut tous les éliminer, sauf la fille qu’il faut violer et revendre. Heureusement, cette opinion n’est pas partagée par tous : le pilote rappelle à ses compagnons que le boss les attend, et que c’est à lui de décider de leur sort. Mais bon, s’il en manque un ou deux de plus, tombés lors de leur mission, ca peut passer… Lee, le pirate qui les a accompagnés, semble indécis, mais finalement soutient le pilote. La discussion va bon train, ou devrais-je dire, suit son cour (vu qu’on est en bateau).

Sans prévenir personne, Ned tente de balancer un Soul Blast sur un des deux pirates le tenant en joue. Pas assez discret, il se fait voir et se fait tirer dessus, mais il réussit néanmoins à blesser sa cible. Diego réagit au quart de tour et bondit les mâchoires grandes ouvertes sur le pauvre pirate. Panique à bord ! Le monstre est lâché ! Ned fait appel à Hungry Kim, un des manitous avec lesquels il a pactisé, et envoie un autre Soul Blast sur le deuxième pirate qui les tenait en joue. Le combat se termine très rapidement. Lee ayant même trahit ses collègues en mettant un en joue. Un pirate saute à l’eau pour tenter de s’enfuir, mais se fait lâchement abattre. Seuls Lee et le pilote survivent à la mutinerie.

Pendant que Ned se goinfre avec les rations pour combler la faim horrible qui le tenaille après avoir utilisé les pouvoir de Hungry Kim, Lee explique que son boss l’a forcé à tuer son propre frère, et qu’il tenterait bien sa chance ailleurs, cherchant de nouveaux profits. Le pilote se fait rapidement expliquer que son intérêt est de collaborer. Il se montre assez compréhensif, ne sachant pas vraiment lequel de ces tarés est le plus dangereux, mais sachant clairement ne pas vouloir finir dans le ventre de l’homme requin qui est en train de manger des morceaux de ses compagnons d’infortune.

Reste à retourner chez les pirates, à libérer Chicco, et à retrouver les Perles de Sang. Ils mettent au point un plan explosif ! Diego prépare des packs de bâtons de dynamites, avec une courte mèche. Il suffira d’aller voir le chef des pirates, et de lui balancer la dynamite. Puis, chercher les Perles dans les ruines du palais. Simple, audacieux.

Le reste de la nuit va être court, mais nos héros organisent quand même des tours de garde. Le premier se passe bien. Le deuxième, presque bien : le manitou de Diego le déconnecte pour laisser leur nouvelle recrue, Lee, seule avec sa conscience. Par chance, ce dernier semble honnête pour le moment et n’en profite pas pour égorger les dormeurs… Mais le repos de Diego est agité. Le séjour de son esprit dans les Terres de Chasse est hanté par un martellement sourd et angoissant, qui semble être le bruit d’un troupeau de bisons en pleine charge. Rien de grave, juste un cauchemar. Sauf que, Lee, qui lui est éveillé, entend ce même grondement qui semble venir du lointain, dans toutes les directions… Impossible ! C’est le Maze, un troupeau de bisons dans une zone marine ? Ça doit être leur imagination…

Le voyage aurait dû être court, un jour et demi. Mais des intemperies, les nuits agitées, l’indécision concernant le bon moment pour arriver chez les pirates, et le malheureux pilote qui a perdu son chemin, ont retardé le Bloody Mary de quelques jours. Le stress de la situation, accentué par le regard requin du mort-vivant mesquin, et le manque de sommeil du au bruit infernal de la horde de bovins qui hantent leurs nuits, lui ont fait perdre son sens de l’orientation. Ramdam infernal qui augmente nuit après nuit, et semble se rapprocher inexorablement.
Ricco, avec une petite reconnaissance en gyroptère, les remet dans le droit chemin. Juste le temps d’un dernier somme pour récupérer de leur manque de sommeil, pendant que Diego veille sur le pilote qui les amène au repaire des pirates. En arrivant dans la crique, le Bloody Mary croise un navire assez imposant, avec sur le pont un chinois tout en muscles, qui lance à Diego un regard mêlé d’amusement et de mépris. Diego ne s’en soucie guère, continue à flâner, et finalement va réveiller ses compagnons pour leur dire de se préparer.

Les amis débarquent, et demandent audience auprès du Roi de l’Horizon. Un coursier part sur le champ et grimpe les escaliers au pas de course. Le petit commando tricolore commence à son tour l’ascension des escaliers, en emmenant avec eux Lee et le pilote. Les pirates les regardent avec ignorance, indifférence, envie, lubricité (le plus souvent dans le cas de Ping Ly), méchanceté gratuite, et parfois curiosité. Une fois arrivés au dernier poste de garde avant le palais, ils doivent attendre une bonne heure avant d’avoir leur audience, pour finalement se faire appeler. Ils gravissent les dernières volées de marches qui entourent le piton rocheux, passent le dernier palier ou sont stationnés deux pirates avec une Gatling, et arrivent aux portes du palais. Non sans avoir allumé une petite cigarette…

Les gardes font rentrer la petite troupe, qui revient les mains vides, et avec une « escorte » réduite. La porte se referme derrière eux. Des pirates sont présents, dispersés dans la salle. Et au bout, siégeant sur son trône, le Roi de l’Horizon ! Avec son bras droit à sa gauche, et son crâne parlant sur les genoux. Sans perdre de temps avec les politesses, il demande où est son suédois. Ned s’avance et prend la parole. Il commence à expliquer que bien que leur mission ai été un échec, les autres clans pirates ne pourront plus non plus utiliser le suédois qui a passé l’arme a gauche. Profitant du fait que toute l’attention est portée sur Ned, Lee sort la dynamite de ses vêtements et allume la mèche. Son geste n’est malheureusement pas assez discret, et Wang Ti-P’ing Hsien se lève précipitamment, en saisissant une terrible Flyin’ Guillotine ! Diego et Ricco balancent aussi leurs bâtons de dynamite, pendant que Ping Ly a la présence d’esprit d’ouvrir la porte et de sortir du palais, suivie de Ned, puis de Ricco et Diego. Le conseiller du chef pirate, le fameux Maître de la Mante Religieuse, interrompt son chef qui commençait à faire tourner sa Flyin’ Guillotine, et le jette derrière le trône. La plupart des explosifs atterrissent au milieu de la salle, mais Lee réussit à en mettre un derrière le trône. En un éclair, les deux pirates bondissent hors de leur cachette, chacun d’un coté différent, et se mettent à l’ abri derrière de lourdes tables. Quand ça explose !

Les malheureux gardes disséminés dans la salle sont disséminés dans les airs. Lee aussi, qui n’aura malheureusement pas eu le temps de passer la porte. Il se voit, ou plutôt ses restes se voient projetés a travers l’encadrement de la porte qui a été arrachée par le souffle, et tombent dans le vide sans crier.

Nos amis attendent que la poussière et les débris retombent, et se lèvent, bien décidés à aller terminer les pirates survivants s’il y en a. Seul Ricco voit les pirates du dernier palier tourner leur Gatling pour tirer sur ses compagnons. Avec une vitesse désespérée, il les tuent de deux rafales de sa Gatling Rifle avant qu’ils n’aient pu ouvrir le feu, sauvant ainsi ses amis.

Ned se précipite par la porte. À sa grande surprise, il voit le terrible Wang Ti-P’ing Hsien lui lancer sa Flyin’ Guillotine et, dû à ses graves blessures probablement, le rater. Ricco arrive à ses cotés, et balance deux rafales de Gatling Rifle. Le pirate attrape les balles à mains nues et les renvoie à Ricco, le ratant aussi. C’est la petite Ping Ly, armée de son arc à flèches, qui tue le redoutable boss d’une volée de quatre flèches dans la poitrine !

Nos compagnons trouvent aussi le cadavre du maître en arts martiaux, qui aura eu moins de chance que son chef lors de l’explosion. Le crâne maudit du Roi de l’Horizon est lui aussi réduit en pièces. Tous les autres pirates présents sont morts déchiquetés et disperses dans les décombres de la salle. Les héros fouillent le chef et son assistant en vain, pas de Perles de Sang !

Le ciel commence à se couvrir de gros nuages noirs, trop rapides pour être naturels ! Un orage apocalyptique s’abat sur le repaire pirate. Une pluie torrentielle et des lourds éclairs se battent pour le petit morceau de ciel au dessus du palais. Pas de temps à perdre ! Il faut trouver les Perles et se barrer !

L’explosion a déchiré la tenture qui recouvrait le fond de la salle, révélant un passage et les murs démolis de deux pièces : une salle d’eau et une chambre. Le passage entre les deux pièces arrive sur deux autres portes, dont une est cadenassée. Diego prend la porte cadenassée, se disant que ca devait être une salle au trésor. Ping Ly prend l’autre porte, qui ouvre sur la chambre des concubines du chef pirate. Elle leur dit de s’enfuir, et elles s’y appliquent avec un zèle remarquable. Diego casse le cadenas, et trouve la chambre du roi pirate. Il commence à fouiller avec l’aide de Ned.

Ricco, pensant à protéger leurs arrières (une habitude de contrebandier sans doute… peut être héritée de sa jeunesse comme mousse), retourne sur le palier avec la Gatling. Il la tourne vers les escaliers au cas où des renforts arriveraient. Mais c’est la débandade pour les pirates (pas pour lui) : certains dévalent les escaliers alors que d’autres courent dans le bâtiment sous le palais, pour en ressortir quelques minutes plus tard avec leurs lourds baluchons contenant… leurs effets personnels (bien emmitouflés dans le pognon et l’or). Pour être sur de bien les effrayer et leur donner encore plus de raisons de partir, il tire une salve de Gatling au sol entre lui et les fuyards, comme traçant une ligne à ne pas franchir. Ce dont aucun des pirates fuyant avec un paquet de pognon n’avait envie de faire…

Ping Ly, du haut du palais, regarde les pirates tout en bas prendre tous les navires disponibles, que ce soient des sampans à vapeur, les barques du village flottant, ou même le Bloody Mary ! Le temps de réaliser que ces fripouilles essayent de mettre en marche la chaudière pour s’enfuir avec leur ticket retour pour Shan Fan, elle donne finalement l’alerte ! Diego abandonne sa fouille et se rue à toutes jambes dans les escaliers. Profitant de l’avantage donné par son état de mort vivant, il court de toutes ses forces sans ménager son souffle qu’il n’a plus. Il arrive sur le quai au moment ou le Bloody Mary, chargé d’une dizaine de pirates, démarre et s’éloigne déjà du quai de quelques mètres. Sans hésiter, il court et saute à l’eau pour nager vers le petit bateau. Il se hisse à bord, et sort ses mâchoires pour impressionner les pirates. C’est efficace ! Les rats, pardon, les chinois, quittent le navire ! Et c’est avec désespoir que Diego réalise être seul sur un bateau en marche qu’il ne sait pas comment arrêter, dans une petite crique rocheuse, au sein de laquelle une myriade de bateaux bouchonnent pour s’enfuir, dans des eaux agitées par une tempête surnaturelle.

Pour une fois, il a une idée assez brillante : il se met au gouvernail et fait tourner le bateau en rond parmi les plus petites barques. Les dégâts seront modérés, mais il évitera la collision avec la falaise.

Après avoir repris le contrôle du Bloody Mary, les compagnons reprennent leurs fouilles. En dessous du palais, ils trouvent d’autres salles : salle d’entrainement, cuisine, chambres commune, et surtout une autre porte cadenassée qui a déjà été ouverte : la salle du trésor ! Elle contient des objets de luxe, pas forcement onéreux, mais tape à l’ œil. Des coffres et des caisses vides devant lesquels sont disséminés quelques billets et pépites d’or probablement tombés dans l’empressement du pillage qui a eu lieu. Mais aucune trace des Perles de Sang !

Nos compagnons commencent à questionner des pirates qui n’ont pas réussi à fuir le repaire. Ils trouvent un des gardes du palais et apprennent qu’un certain Bolo, un émissaire du Mandarin Noir, est venu négocier un truc précieux qu’il a emporté avec lui peu de temps avant que le petit commando ne revienne de mission. Il a aussi donné l’ordre de les tuer à leur retour… Et maintenant, les Perles doivent être en route vers Shan Fan, vers leur propriétaire légitime : le Mandarin Noir !

La tempête met deux ou trois jours à se calmer. Chicco a bien vécu son emprisonnement comparé à sa surprise en voyant l’état dans lequel est le Bloody Mary. Il répare tant bien que mal, mais une calle sèche sera nécessaire. Notre petite troupe retourne à Shan Fan, le cœur lourd. Et les nuits toujours hantées par cet invisible troupeau de bisons.









Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 42
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deadlands - Season 2 - Chinese nights 3.8: Ils ont de l'audace !

Message  lionel le Mar 23 Fév - 10:54

Cool le resume !
On aura pris le temps de recuperer tout ce qui est vendable, histoire de pouvoir racheter des potions et autre ^_^


lionel
MJ

Messages : 410
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 35
Localisation : HCM

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum