Deadlands - Season 2 - Chinese nights 4.6: Rock'n Boulets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deadlands - Season 2 - Chinese nights 4.6: Rock'n Boulets

Message  Gaetan le Mar 26 Avr - 19:09

Rock ‘n Boulets

“Poc”, quel est ce bruit qui sort des ténèbres? Eliot ouvre les yeux au son de ce « poc », qui résonne sinistrement dans son cerveau. Il sort d’un cauchemar, et semble allongé sur le dos, fixant un plafond lugubre. Il est sur une table. Il tourne la tête à gauche, et voit un corps nu à coté de lui, sans tête. Aligné à coté d’autres corps. À droite ? Le corps nu de Ned… Au dessus de lui se penche un gros homme mal rasé, à l’air surpris. Dans une main, il tient un gros hachoir à la lame rougie, et dans l’autre main, il tient la tête d’Abdul par les cheveux. Abdul, le regard vide, la bouche ouverte, sans expression.

Eliot réagit promptement, et roule de l’autre coté de la table, évitant un coup de hachoir. Il se redresse, nu lui aussi, pour voir le gros cuisinier grimper sur la table, le regard plein de haine, avec la certitude qu’il va écraser le pauvre Eliot. Eliot esquive un autre coup de l’énorme lame, et balance un orbe d’acide. Ses pouvoirs sont revenus ! Les manitous répondent à nouveau à son appel ! Mais l’acide ne traverse même pas le tablier de son adversaire... Autant enchaîner sur des barbelés ! Tout en évitant d’autres attaques, Eliot matérialise ses barbelés infernaux et réussit à mettre son adversaire hors d’état.

Un peu déstabilisé par ce réveil pour le peu « extrême », il regarde son prisonnier inconscient avec un nouvel appétit dégoutant… La vue du sang, l’odeur salée de sang mêlé à la transpiration, le sourd écho du cœur qui palpite, et Eliot, oubliant toute humanité, se jette sur l’homme inconscient pour le dévorer !

Des borborygmes immondes sortent Ned des visions infernales dans lesquelles il errait. Il ouvre les yeux, lui aussi sur un plafond. Une table, des corps, une odeur appétissante de viande crue, des bruits qui proviennent du sol. Ned se relève, et voit de dos la silhouette de son ami accroupie sur un corps inanimé. Eliot ? En train de se bâfrer sur un corps ? Mais il est mort… Ned l’a vu se faire arracher le visage par le mort vivant que le directeur de la prison a invoqué ! Et lui ? Il se souvient d’une vive douleur à l’abdomen, puis le noir total… Il est nu, il regarde son ventre à moitie dévoré, suintant d’un épais liquide noir. Il n’y a pas de douleur…

« Eliot ? ». Son compagnon se retourne sur lui, le visage arraché, découvrant des mâchoires nues, avec un bout de foie qui pend sur le coté. « MghbnNed ? », lui répond-il en mâchouillant.

Une rapide analyse des faits met en évidence leur nouveau statut d’harrowed. Le cuisinier se devait sans doute de décapiter les corps pour éviter que cela ne se produise. D’ailleurs, quand on y pense, tous les corps dépecés dans cet abattoir digne d’un récit de Dante, sont tous sans tête… Sur la table, il y a aussi les corps du directeur, des mécanos, des bouchers, et des gardes qu’ils ont éliminés. Ned et Eliot s’empressent de les décapiter, avant de retourner à leur abominable festin. C’est plus facile de penser l’estomac plein après tout !

Une fois leur appétit pour la chair humaine rassasié, ils prennent des vêtements sur les gardes, et s’armes de couteaux de boucher. Que faire ? L’alerte a du être donnée. Combien de temps s’est-il écoulé ? Quid de Ping Ly qui attendait dehors ? Et leurs armes ? Le morceau d’uniforme confédéré qui doit leur permettre de s’identifier auprès de Stone? Ned est pour directement remonter dans le bureau du directeur. Eliot quand à lui est plus modéré. Son chapeau fétiche lui manque. Et ses lunettes. Ils décident de checker les alentours, probablement leurs affaires ne doivent pas être trop loin.

Tous deux se dirigent vers la chambre froide. Il y avait une autre porte là. Ils l’ouvrent et voient une énorme cuisine tout aussi horrible que l’abattoir où ils se sont réveillés. Deux gros cuisiniers aux tabliers et aux bras maculés de sang s’affairent à préparer divers plats en chantonnant. Surpris par l’arrivée de nos compagnons, ils s’arrêtent, figés, avec un regard inquisiteur. Ned, profitant de leur déguisement de gardes, leur demande avec une voix qu’il veut abrutie quand ce sera prêt. Après un effort de réflexion, un des deux cuistots dit que c’est trop tôt, et tous deux se remettent à la tache. Ned et Eliot se dépêchent de traverser la « cuisine », tout en essayant de ne pas glisser sur le sol maculé d’un mélange de sang à demi séché et de déchets de graisses ou organes divers. Ils sortent, et se retrouvent dans un couloir.

Une autre porte attire leur attention. Elle donne sur une salle de torture à faire passer les grands inquisiteurs du moyen âge pour des amateurs. Tout y est ! Pinces diverses, brulot de charbons ardents (ghost rock ?), rack, vierge de fer, seaux d’urine et flacons non identifiés, etc. Même une grande croix, sur laquelle est crucifié un homme dénudé. Il est inconscient, et il a visiblement subit divers sévices, son corps portant des marques à de multiples endroits (passons les détails gores, surtout pour certaines parties de son anatomie).

Un bruit attire leur attention, cela vient de la vierge de fer, adossée contre le mur, entrouverte. Nos deux compagnons s’en approchent avec prudence, couteaux à la main. Eliot suggère de refermer le couvercle violement, quand la voix de Ping Ly sort du terrible sarcophage. Celle-ci ouvre le couvercle, visiblement soulagée de voir ses compagnons. Mais le soulagement s’estompe lorsque son regard tombe sur le visage mutilé d’Eliot, qui s’empresse de remonter un foulard sur son nez.

Des explications sont nécessaires. Ping Ly est un peu angoissée de se savoir à nouveau avec des harroweds, mais sans céder à la panique, elle raconte à son tour les évènements. L’alerte a été donnée sur le Rock. Les projecteurs ont balayés la baie, et on vite trouvé leur petite embarcation. Les deux navettes de patrouille se sont rapidement dirigées vers ce bateau suspect. Ne voyant aucun moyen de fuir, Ping Ly est rentrée dans la bouche d’égout. Une fois dans la salle de collectage, elle s’est agrippée aux divers tuyaux pour la traverser sans patauger dans la merde. Elle est passée dans la salle des machines, et a jugé que ce n’était pas un bon endroit pour se cacher. Le risque étant trop grand d’avoir des patrouilles venant checker cette entrée. Elle est sortie dans le couloir, cherchant ou se planquer, quand des bruits et des voix se rapprochant ont guidé ses pas dans la direction opposée. Et elle est tombée sur la salle de torture. Sa petite taille lui a permis de se cacher dans la vierge de fer en laissant le couvercle entrouvert, sans se faire percer de toute part. Cachée dans cet horrible instrument de torture, elle a vu des gardes venir inspecter la salle, et voir si leur prisonnier inconscient était toujours là. Ne sachant pas quoi faire, elle a attendu que ca se tasse, jusqu'à ce que, par chance, ses deux compagnons arrivent. Donc voilà, le Rock est en état d’alerte, et le bateau pour repartir n’est plus disponible… Dans le style merdier…

Nos amis examinent le prisonnier. Une baffe et il reprend conscience. Il se présente, Fynn Rider. Après une brève discussion, il accepte de se joindre à eux pour sortir de là. Eliot prend alors une tenaille pour enlever les longs clous qui le maintiennent sur la croix. C’est douloureux, ce n’est pas agréable à regarder. Ou plutôt ça ne devrait pas être agréable à regarder…. Mais les deux nouveaux harroweds ne peuvent s’empêcher de regarder avec envie les clous pleins de sang qu’Eliot retire de ses mains et de ses pieds.

Ned décide de soigner le pauvre homme grâce à ses pouvoirs occultes. Fynn, surpris par la partie de poker mystique qui referme ses blessures, a le triste privilège de percevoir une fraction de seconde une légion de démons grimaçants qui remplissent la carcasse d’Eliot. Il doit délirer, ça ne serait pas surprenant après les sévices qu’il a subit…

Les deux harroweds envisagent de remonter dans les étages, et se dirigent vers l’escalier. Leur nouveau compagnon reconnait les lieux, et leur dit de continuer dans le couloir, c’est en effet par là qu’il était enfermé et que sont ses affaires. Ils arrivent à une salle renfermant des cellules dont les murs sont couverts de symboles occultes. Eliot pense que ce sont des symboles divers de protection. Là, il y a une table avec leurs affaires. Tous les trois se rééquipent sous les yeux de Ping Ly. Direction les étages supérieurs !

Ned monte le premier dans les escaliers. Il arrive dans la grande salle de triage ou ils avaient tué un garde. Un autre garde le remplace, vigilant ! Il repère Ned, qui porte un uniforme de garde taché de sang et pas de veste renforcée (Ned a eu la gentillesse de donner la sienne à Fynn, qui contrairement a lui, peut mourir). Le garde, scatter gun en main, et suspicieux, lui demande de s’approcher. Ned avance, et après qu’il ait fait quelques pas, le garde se rue sur l’alarme ! Par chance, Eliot l’avait sabotée plus tôt dans la soirée ! Ned soulblaste le pauvre homme, mais se prend un backlash de la part du manitou. Il ne peut à nouveau plus faire appel à ses hexes… La poisse !

Ned appelle ses compagnons. Ils délibèrent sur le fait de monter à l’étage, au mess des gardes. Ned s’engage dans l’escalier, et voit de la lumière. Il entend des conversations, il semble y avoir un paquet de personnes la haut ! Ned continue à écouter. Il identifie une voix comme le leader. Celui-ci donne des ordres concernant la crise. Il donne des directives sur les mesures d’urgence prises : les tours de gardes, la relève, la mobilisation de tout le personnel pour assurer la sécurité de la prison et qu’aucun détenu n’en profite pour commencer une émeute, la mise en place d’une embuscade à la salle des machines, etc. Il évoque une certaine Mademoiselle DeCarlo, qui a sécurisé les affaires du directeur de la prison, au cas cela soit l’objectif des intrus.

Ned en a entendu assez ! Il faut bouger ! Il décide de prendre le vêtement renforcé du garde qu’il a tué, et commence à le déshabiller, quand une porte s’ouvre et un autre garde apparaît. Faisant appel aux manitous, Eliot lui balance un autre de ses barbelés mystiques ! Il réussit à l’enrouler autour du garde qui se retrouve immobilisé, et affaiblit par la magie impliquée dans ce sort infernal. Erreur tactique, pour l’achever, Eliot décide d’opter pour un hex qui est lent à lancer : globe acide. Cela donnera au garde le temps d’hurler pour appeler au secours. Réalisant son erreur, Eliot switche pour une autre attaque de barbelés, mettant cette fois-ci le garde hors d’état.

Pas le temps de réfléchir ! Il faut réagir vite… Il y a l’escalier qui monte à l’étage, qui donne directement sur le mess des gardes. Ils ont surement entendu l’appel à l’aide. Ned tend l’oreille qui lui reste (voir l’épisode des Blue Rebs), et entend en effet du remue-ménage dans la cage d’escaliers. Que faire ? Eliot prend les commandes, et pousse ses compagnons dans une salle à coté des escaliers. Il utilise un hex pour générer une grenade de brouillard, criant au feu avant de refermer la porte.

Ils sont tous les quatre dans un débarras. Priant pour que leur ruse fonctionne. Ils peuvent entendre à travers la porte que les gardes semblent chercher la source du feu. Ils trouvent le corps du premier garde et le deuxième garde inconscient. L’alerte est à nouveau donnée. Dans l’angoisse de voir les gardes chercher le débarras, nos compagnons attendent une bonne heure que tout cela se calme.

Une fois le silence réinstallé depuis un bon bout de temps, Ned ouvre timidement la porte. Il voit un garde adossé à une colonne. Eliot se faufile derrière sans bruit, suivit de Ned et Fynn. Le trio commando arrive à surprendre le garde et à lui mettre un couteau sous la gorge. Eliot interroge le garde, pour savoir où est cette DeCarlo. Ils apprennent qu’elle est au sous sol ! Ils décident de rebrousser chemin et de redescendre. Ils emmènent le garde avec eux, et dans l’escalier qui descend au plus profond sous-sol, Eliot lui tranche la gorge.

Un couloir, des embranchements. Tout droit, une porte de qualité donne sur une salle de réunion. Table et fauteuils ouvragés, murs garnis de mosaïques faites d’os, mais qui au lieu de représenter des scènes bibliques, montrent des scènes liées au cannibalisme, à des géants mangeant des humains, etc.

Ils sortent de la salle, et prennent un autre embranchement. Nos héros arrivent dans une chapelle dont l’autel est teinté de sang séché. Les murs sont drapés de lourdes tentures noires. Il y a une porte massive, en métal, couverte de runes. Avec une serrure… Eliot se propose d’utiliser de l’acide pour venir à bout de la porte. Il tente un hex, mais les runes se mettent à briller, et cela devient laborieux. Son hex ne part pas. Il réessaye, et prend à son tour un backlash. Lui aussi ne pourra plus lancer d’hex… Ca ne pouvait être pire !

Devant leur incapacité à forcer la porte, ils retournent dans le couloir et prennent le dernier embranchement. En passant près de l’escalier, ils entendent une patrouille approcher. Ils se ruent dans le couloir, et arrivent dans un autre couloir qui accueille une volée de portes. Sans hésiter, ils ouvrent la première porte à leur gauche ! Cela donne sur une chambre, ou une très belle femme, habillée en cow boy, les accueille d’un air surpris. Elle ouvre la bouche pour parler, mais Eliot dégaine son couteau pour le lancer. Et là, ca part en sucette ! Ping Ly est partie se cacher, laissant nos trois hommes en armures et équipés de scatter guns face à cette faible femme. Avant qu’Eliot n’ait pu terminer son geste, l’enfer se déchaîne ! La femme dégaine son colt avec une vitesse surnaturelle, et le plomb vole de tous cotés ! Eliot balance son couteau et touche la femme à la tête. Une simple égratignure ! Il dégaine à son tour son pistolet pour se joindre à ce tintamarre de coups de feu. La femme vide assez rapidement son colt et dégaine un couteau. Ned se rue au contact. Fynn ferme la porte à clé, coinçant ainsi la pauvre femme avec trois hommes. Mais il n’y aura pas de gang bang ce soir, leur gang apprenant vite à ses dépends qu’elle n’est pas aussi faible qu’espéré… Ned se fait charcuter et tombe au sol, immobile mais toujours conscient grâce à son anatomie particulière de harrowed. La femme s’agenouille et le prend en otage, menaçant de lui ouvrir la gorge. Eliot ne la prend pas au sérieux et continue à lui tirer dessus, alors qu’elle tient le pauvre Ned comme bouclier. Des gens tambourinent à la porte ! Puis des coups de scatter gun sont tirés dans la porte, au niveau de la serrure. Fynn se rue sur la porte pour la bloquer, et Eliot vient l’aider, voyant bien que son nouveau compagnon n’a jamais été bucheron, et ne pourra certainement pas tenir la porte. DeCarlo est abasourdie par la tournure que prennent les évènements, et appelle à l’aide. Fynn et Eliot ne peuvent maintenir la porte fermée face aux coups d’épaules qui défoncent le bois. Deux gardes armés de scatter guns rentrent dans la salle, et intiment l’ordre aux intrus de se rendre. Nos compagnons ont épuisés toutes leurs balles, et Ned est hors d’état de nuire (hors d’état tout court). Eliot a un trait de génie, et descend le foulard qui lui cache le visage, intimant l’ordre aux gardes de se rendre. Devant un tel facies, les gardes jettent leurs armes au sol. Fynn se rue dessus et se saisit d’un scatter gun. DeCarlo gueule sur les gardes de reprendre leurs armes, mais trop tard. Enfin un retournement de situation !

Les trois hommes, s’interrogeant sur leur performance épique, interrogent la femme. Ils demandent où est la clé. DeCarlo la leur donne sans hésiter une seconde, et leur indique le chemin à suivre jusqu'à la chapelle. Elle leur rappelle aussi que même si elle était en position de le faire, elle n’a pas éliminé son otage. Qu’elle est très coopérative, et que ce n’est même pas elle qui a ouvert le feu en premier, elle voulait juste parler. Devant de tels charmes, nos compagnons l’enferment dans une autre chambre. Ils emmènent aussi les deux gardes dans des chambres séparées, ou ils les égorgent froidement. Ils reprennent des munitions, et partent vers la chapelle, Ping Ly étant revenue et aidant à porter tant bien que mal Ned. Un boulet parmi les boulets…


avatar
Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 42
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum