Deadlands - Season 2 - Chinese nights 4.7: Stone cold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deadlands - Season 2 - Chinese nights 4.7: Stone cold

Message  Gaetan le Mar 10 Mai - 11:32

Après avoir froidement égorgé leurs deux prisonniers, nos héros se dirigent vers la chapelle pour enfin ouvrir la porte vers le sanctuaire de Grimme. Fynn tente d’appeler Stone à travers la porte de métal. Sans réponse… Eliot prend la clé que leur a donnée miss DeCarlo, une petite clé dorée dont la poignée est gravée en forme de crâne. Il y a un petit clic quand il tourne la clé dans la serrure, et la porte s’ouvre sans un bruit sur un long couloir. Fynn réessaye d’appeler Stone, toujours sans succès.

Le quatuor s’avance dans le couloir, qui tourne sur la gauche. À peine ralentis par la petite Ping Ly qui doit porter Ned, pendant que les deux grands gaillards ouvrent la marche. Ils arrivent à une autre porte. Fynn continue à appeler Stone. Avec toujours le même silence de mort comme réponse. Ils ouvrent la porte, et tombent sur une salle octogonale. Le centre de la salle abrite un trône en bois noir, sculpté, sur une estrade. La salle est remplie d’os, qui ont visiblement tous été nettoyés et polis. Il doit y en avoir des milliers, une couche d’ossements d’une trentaine de centimètre de haut au centre, qui s’élève jusqu'à deux mètres quarante de haut vers les parois de la salle. Un mince sentier part de la porte, passe devant le trône, et puis se sépare en deux pour aller vers deux autres portes. Un bruissement à peine perceptible parcours les ossements, et se déplace dans la salle. Cela ne présage rien de bon…

Eliot se précipite dans le sentier, et fonce vers la porte de gauche. Il entend ce bruit angoissant dans les ossements le suivre à travers la salle. La porte s’ouvre sans problème, et donne sur une longue salle dont les murs sont couverts de mosaïques. Encore des mosaïques en os, mais cette fois-ci elles représentent d’étranges motifs abstraits, des formes géométriques bizarres. La salle semble servir de galerie d’art morbide : plusieurs statues faites d’ossements sont dressées sur des piédestaux. Elles présentent des amalgames de cauchemar faits à partir d’ossements humains. Et malgré tout, une étrange beauté presque envoûtante s’en dégage. Notre courageux héros décide que la salle ne présente aucun intérêt pour leur mission, et fonce vers l’autre porte. Toujours suivit par le bruissement qui parcourt les ossements de la salle du trône.

L’autre porte s’ouvre aussi sans problème. Elle donne sur ce qui semble être un laboratoire. Les murs sont couverts d’étagères accueillant toutes sortes de bocaux contenants divers morceaux anatomiques.  Le centre de la salle est occupé par une table de dissection sur laquelle se trouve un cadavre aux traits anormalement émaciés, avec le torse ouvert, et ses organes disposés sur des plateaux. Au fond de la salle, il y a quatre portes. Eliot appelle ses amis, et s’avance pour examiner les portes. Ça a l’air d’être des portes de cellules. Il regarde par les petits panneaux coulissants des portes, et voit des cellules aux murs couverts de symboles mystiques. Un homme est attaché au mur dans la dernière cellule. « Stone ? » demande Eliot, l’homme répond par un faible râle.

À coté des cellules, sur une étagère, il y a des vêtements. Ned, toujours appuyé sur Ping Ly, les examine, c’est un vieux chapeau pourri, un duster, et un ceinturon avec deux colts de l’armée. Le duster arbore deux étoiles de shérif trouées, et en le retournant, il voit une douzaine d’autres étoiles d’hommes de loi épinglées sur le coté intérieur de la veste. Toutes trouées par balles. Aucun doute, c’est Stone !

Fynn trouve un trousseau de clés, et ouvre la cellule. Eliot rentre pour détacher Stone, et tombe raide mort ! Fynn le tire hors de la cellule par les pieds. Il rentre ensuite dans la cellule et va détacher Stone. Celui-ci tombe à genoux, mais Fynn le rattrape et l’aide à sortir de la cellule. Une fois dehors, Stone se redresse. Il se dirige vers ses affaires, boucle son ceinturon, enfile son duster, met son chapeau, puis se tourne vers les quatre étrangers qui viennent de le libérer. Il a les traits parcheminés, c’est un harrowed ! Ses yeux se mettent à briller, et il examine un à un ses libérateurs. Ned, Fynn et Ping Ly ont l’impression qu’il lit jusqu’au plus profond de leur âme. Eliot, est toujours inconscient au sol. Stone lui file un coup de pied et lui dit « debout » d’une voix sèche.

Ned commence à expliquer qu’ils sont envoyés par les Blue Rebs, et il donne le bout d’uniforme qui leur a été confié. Il précise aussi qu’ils ont le Mandarin Noir comme ennemi en commun, et qu’ils espèrent bénéficier de l’aide de Stone pour lui voler les Perles de Sang. Stone semble plus détendu, et leur demande quel est leur plan pour sortir. Question piège pour les amateurs, qui se mettent immédiatement à débattre d’un plan sous les yeux incrédules de Stone. Pendant le débat, celui-ci croque son pouce et un jus noir en sort. Il le met dans la bouche de Ned, puis le retire, en disant que ça l’aidera à régénérer. Il s’arrache ensuite une molaire et dit à Fynn de l’avaler. Fynn s’exécute docilement puis demande à quoi ça sert. Stone lui dit que ca lui permettra de le localiser quand il y aura besoin. Et il dit aussi ne pas avoir besoin de ça pour les deux autres harrowed, qu’il pourra les localiser sans problème. Stone recadre le petit groupe, rappelant que le problème majeur pour l’heure étant de sortir du Rock ! Il suggère une sortie directe, par l’entrée principale, pour voler un bateau.

Tous se dirigent vers les étages supérieurs. Ils arrivent à une réserve, dans laquelle ils prennent le temps de mettre le feu pour satisfaire leurs bas instincts de délinquants. Puis Stone les presse vers l’escalier. Dans la salle de triage du rez-de-chaussée, trois gardes les accueillent à coups de scatter guns. Eliot et Fynn ripostent, pendant que Stone et Ping Ly trainent Ned vers l’atrium. Une fois leurs trois compagnons ayant passés la porte de l’atrium, les deux gunslingers filent à leur tour, tournant les talons face aux trois gardes toujours debout. Stone laisse Ned à Ping Ly, et retourne dans l’encadrement de la porte en dégainant ses colts. Il tire trois balles et revient en disant que le reste des gardes arrive. Pendant ce temps, Eliot et Fynn essayent d’ouvrir la porte principale, une énorme porte à doubles battants. Après avoir enlevé de lourds verrous, ils parviennent à l’ouvrir et découvrent un vestibule, fermé par une deuxième lourde porte à doubles battants. Stone reste en arrière pour retenir la volée de gardes qui arrivent pendant que les deux gunslingers ouvrent la deuxième porte. Après un échange de coups de feu assez intense entre Stone et les gardes, la porte qui leur barrait la sortie s’ouvre à son tour ! Eliot et Fynn se ruent à l’extérieur, pour être accueillis par des tirs de steam gatling… Eliot rebrousse chemin pour se mettre à couvert, pendant que Fynn fonce sur la gatling à travers les rafales, cherchant à tourner autour de la mitrailleuse. Le garde manœuvrant la gatling pivote l’arme mortelle sur son axe pour garder Fynn dans sa ligne de tir, mais Eliot en profite pour le mettre hors d’état, en tirant à partir de sa planque. Ned entend des hurlements de douleur provenant des gardes dont Stone s’occupe, puis le terrible gunslinger revient vers eux en disant qu’il est temps de filer. La petite troupe se rue vers un bateau motorisé quand, coïncidence, un épais brouillard se lève sur la baie, couvrant leur fuite.

Grâce à cette brume providentielle, nos fuyards évitent aisément les patrouilles en alertes, et les tirs de gatling qui tirent en aveugle. Ils arrivent à leur rendez-vous avec les Blue Rebs et Ewing. Stone demande qui est Ewing, et après que B.M., la chef des Blue Rebs, lui ai répondu que c’était leur contact à L.A., Stone s’en débarrasse d’une balle dans la tête. No loose ends !

Pendant que Fynn fait les poches d’Ewing à qui on n’a même pas eu le temps de le présenter, Stone demande à nouveau à ses nouveaux alliés quel sera leur plan, concernant le Mandarin Noir cette fois. La réponse ne le surprend qu’à moitié : pas encore de plan ! Stone leur demande qui les a mis sur sa piste, qui a commandité son évasion. Ils répondent Sikes. C’est donc chez ce gentleman que Stone leur file rencard, à la condition qu’ils survivent à El Diablo, qui va venir pour Ned ! Ned, remis de ses blessures, demande à Stone ce que c’est El Diablo, si c’est le troupeau de long horns qui vient des enfers, et si oui, si Stone l’a déjà battu. Stone dit que c’est bien ca, mais qu’il n’a pas du le battre. Stone est celui qu’on envoi quand El Diablo ne suffit pas… C’est sur cette révélation fracassante, qui laisse Ned pantois, que B.M. et Bitch emmènent Stone vers les chevaux. Avant de partir, Stone promet à Ned un sursit jusqu'à ce que le problème du Mandarin Noir soit réglé.

« Stone est celui qu’on envoi… ». Qui ça, « on » ? Pourquoi ? Et merde, il n’y a pas de chevaux pour eux ! Sale p#@e de Blue Reb !

Les voilà à coté de L.A., sans leurs affaires, sans pognon, sans chevaux, alors que la ville va probablement être en alerte ! Super ! Et les cloches de la cathédrale qui se mettent à sonner ! Ce n’est pas les matines, elles sonnent bien dix minutes ! Voila, l’alerte est donnée… Que faire ? Direction le bar à l’entrée du bidon ville appelé Ghost Town. Le mec va surement accepter d’héberger des fugitifs en attendant qu’une diligence se pointe, juste pour leurs beaux yeux.

Le saloon est fermé, ou plutôt pas encore ouvert… à l’aube… Fynn martèle sur la porte en criant d’ouvrir. Une fenêtre s’ouvre à l’étage, et le contenu d’un pot de chambre est déversé sur les abrutis qui font un tel de tintamarre. Par chance, aucun d’entre eux n’est touché. Fynn continue à frapper sur la porte, une chaussure s’écrase derrière lui. Fynn crie qu’il va continuer à faire du bruit jusqu'à ce qu’on vienne lui ouvrir. Quelques minutes plus tard, le patron du saloon vient ouvrir la porte et demande ce que c’est. Nos fugitifs expliquent devoir se planquer jusqu'à la prochaine diligence pour éviter les Guardians Angels, et Fynn propose une liasse de dollars de L.A., que le patron prend et jette négligemment dans la flaque de pisse. Il leur dit de revenir à l’ouverture avant de refermer la porte. Fynn demande quand il ouvre, et le patron répond « Quand je me lève. »

Un peu paumés, nos quatre amis décident de prendre la route, à pieds, et un peu plus loin de se cacher en attendant la diligence pour la braquer. Pendant leur attente, les deux harroweds sont déconnectés, et Fynn peut voir passer une groupe de cavaliers : des Guardian Angels. Plus tard, les deux cadavres s’animent à nouveau, juste à temps pour voir la diligence arriver. Eliot lance un hex, une grenade fumigène, pour ralentir la diligence. Cela marche, la diligence va presque au pas à cause de la visibilité réduite. Fynn grimpe sur le coté droit, et met en joue le conducteur. Ned essaye de se rapprocher de la diligence mais se vautre. Un passager sort la tête par la fenêtre et met Fynn en joue, lui disant de mettre les mains en l’air. De l’autre cote de la diligence, Eliot essaye de se rapprocher, mais il est mis en joue par un passager armé d’une Winchester. Ned se relève et Soul Blast un troisième passager qui regarde pas la fenêtre, et qui explose dans une magnifique gerbe de sang. Pendant ce temps, Eliot envoie des barbelés sur le passager à la Winch, qui s’effondre, inconscient. Le conducteur et le mec au pistolet se rendent immédiatement. Ned, sous le contrôle d’un manitou, va dire au passager qui s’est rendu : « Je m’appelle Ned Rose, de la Pinkerton, dégage ! ». Le passager sort de la diligence et commence à courir dans la brume. Fynn veut lui tirer dessus, mais Ned l’envoie valser dans les airs grâce à un puissant Phantom Finger ! Profitant du chaos, Eliot, lui aussi sous l’influence d’un manitou, dit au cocher de se barrer. Celui-ci n’a pas besoin qu’on lui dise deux fois, et démarre à toute vitesse dans la brume. Résultat du braquage de diligence ? Pas de diligence, Ned va vite être hors-la-loi, personne à manger pour les harroweds affamés de chair humaine vivante (mis à part Ping Ly et Fynn), et leur signalement sera certainement donné à Lost Angels… Le bon coté des choses ? Stone n’est pas là pour voir ça…

Bref, retour à la case départ ! Les nouveaux bandits de grand chemin décident de remonter la route jusqu'à ce qu’ils trouvent une habitation, afin de pouvoir satisfaire les nouveaux appétits des deux harroweds. Tant pis pour les civils !

C’est un peu plus tard qu’ils voient une petite maison le long de la route. Un relais de diligence ! Ils se dirigent tous vers ce repas providentiel, car à coups sûr il y aura de quoi se restaurer. Deux enfants se dirigent vers eux en courant, une petite fille et un petit garçon. Fynn demande s’ils ont de l’eau, et les enfants amènent un seau d’eau avec une louche, sous les yeux bienveillants de leur père qui est sur le porche. La détermination de nos deux cannibales commence à vaciller. Le chien de la maison aboi sur Eliot. Fynn demande quand est la diligence, et l’homme répond plus tard dans la journée. La femme enceinte de l’homme du relais arrive pour s’occuper des enfants, et s’en est fini des appétits des harroweds. Leur conscience a repris le dessus sur les instincts de démons qui les rongent ! Fynn menace la petite famille, et dit qu’ils vont monter dans la diligence de force. Et que s’ils veulent survivre, ils feraient bien de coopérer, de ne pas donner l’alerte à la diligence. Le brave homme leur demande pourquoi ils ne prennent pas de ticket s’ils veulent juste prendre la diligence et pas la dévaliser. Un peu embarrassé, Fynn répond qu’ils n’ont pas d’argent. L’homme lui propose de leur donner des tickets s’ils laissent sa famille tranquille. Quelle générosité, quelle simplicité ! Voila comment éviter les soucis ! Deal !

Plus tard, la diligence arrive. Fynn s’avance pour donner les tickets au conducteur, pendant qu’un autre homme va abreuver les chevaux. Le conducteur prend les tickets, puis le regarde avec doute. Il sort son flingue et tire ! Leur signalement aura probablement été donné au départ de Lost Angels… Fynn s’occupe du conducteur, et Eliot réagit et s’occupe de celui qui abreuve les chevaux. Il lance encore une grenade fumigène. L’homme s’échappe, la famille d’otages en profite aussi. Nos héros se retrouvent avec une diligence sans conducteur et dont le seul casse croute, pardon, passager, est un vieil homme. Ils se mettent enfin en route vers Shan Fan.

Le trajet se passe bien, si ce n’est les nuits qui sont sous le joug d’El Diablo : les martellements de sabots de la horde infernale se rapproche nuit après nuit. Quand ils sont à leur paroxysme, Ned quitte ses compagnons et s’aventure seul dans la nuit. Décidé à faire face à son destin avec courage et dignité.

Plus tard, quand le calme sera revenu dans la nuit, c’est avec soulagement qu’Eliot, Ping Ly et Fynn voient Ned revenir vers eux. Il a survécut à El Diablo !
avatar
Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 43
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum