Deadlands - Season 2 - Chinese nights 5.2: Ninjas & Cowboys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deadlands - Season 2 - Chinese nights 5.2: Ninjas & Cowboys

Message  Gaetan le Jeu 30 Juin - 11:22

Profitant des quelques jours de répit avant d’aller faire sa fête au Mandarin Noir, Ned et Eliot arpentent les rues de Shan Fan, la nuit, pour trouver des victimes isolées. Leurs nouveaux appétits les poussent aux meurtres les plus vils, et balayent toute conscience. Ping Ly en profite pour faire un peu de méditation et pour s’armer de flèches incendiaires.

Leur plan est simple : attendre le dernier soir pour trouver un bateau, dans le but d’éviter d’être trahis et vendus au Mandarin s’ils s’y prennent trop à l’avance. Smart… Comment se procurer un bateau ? Aller voir ce faux-cul de gros Kong, le menacer pour obtenir un bateau, et le buter. Peut-être moins smart…

C’est donc plein de détermination que notre quatuor de choc se dirige vers les quais, de nuit. Ils vont directement vers la capitainerie, fermée à cette heure, pour y trouver Kong. Surprise ! Il y a de l’activité ! Kong supervise le chargement d’un bateau par des contrebandiers. Restant hors de vue, nos amis observent la scène. Ils sont une quinzaine. Ça a l’air d’être des hommes du Mandarin. Ils sont chauds, là, c’est jouable, quinze contre quatre ! C’est alors que Ned repère une silhouette se tenant debout sur le pignon du toit d’un entrepôt voisin. Eliot utilise ses lunettes spectrales et identifie une forte aura de Ch’i, qui est corrompue. Un Dragon Warrior ! L’entrain retombe… Plan B ?

Quel est le plan B ? Il n’y a pas de plan B… Très rapidement, leurs esprits surchauffés rebondissent dans le vide qui les abrite et décident de chercher un bateau isolé sur le port, avec son propriétaire dormant sur son bateau, et prêt à les conduire sur l’île. La chance sourit aux audacieux : ils trouvent une jonque motorisée, avec un vieux chinois qui dort. Ils le réveillent doucement en lui mettant un colt sous le nez, et lui demandent poliment de les emmener sur l’île maudite. Le vieil homme ne fait pas d’histoires, et les emmène dans la nuit.

La petite embarcation contourne l’Ile des Larmes du Fantôme par le Sud. L’île se compose d’un gigantesque mezza, qui dessine une ombre noire dans la nuit. Ne voyant pas où débarquer, et surtout ne voyant pas les éventuels rochers dans la zone à l’ombre du mezza, le bateau continue et contourne le coté Ouest de l’île, pour finalement rejoindre le canal au Nord de l’île qui la sépare de l’île voisine. La visibilité est meilleure de ce coté, grâce à la lumière de la lune. Ils débarquent donc, et laissent le vieil homme repartir dans la nuit. Les déplacements sur l’île ne sont pas faciles : après deux trois mètres, le sol rocheux s’élève pour passer à la verticale. L’escalade de nuit et sans équipement est trop dangereuse. Il faut donc suivre le pourtour de l’île en espérant trouver un chemin vers le sommet.

Au bout de quelques centaines de mètres, ils arrivent sur un petit quai, à coté duquel se trouvent une guérite ou cabane, et un chemin qui monte vers le sommet du mezza. Essayant de s’approcher silencieusement, nos héros anticipent l’action : si le garde s’éveille… Ned repère une cloche pour sonner l’alarme et se précipite courageusement dessus pour la maîtriser. Eliot ouvre la porte de la guérite d’un coup de pieds, et… c’est vide ! Après s’être remis de leurs émotions, ils décident d’enlever la cloche et de la cacher, puis de suivre le chemin.

L’ascension se fait sans trop de difficultés. Une fois arrivé au sommet, le chemin continue sous la forme d’une route qui traverse une forêt tropicale ! Une forêt dans le Maze ! Incroyable… Dans la nuit, la forêt semble être tel un mur de ténèbres qui encadre la route. L’ambiance est lourde. Aucun son ne provient de ces ténèbres végétales. Aucun bruit animal dans la nuit…

Nos amis décident de marcher sur la route, jusqu’au moment où un bâtiment se découpe dans la nuit plus loin devant eux. Ils quittent la route pour rentrer sous le couvert de la végétation. L’atmosphère est oppressante, ils ne voient où ils marchent et progressent avec difficulté dans la forêt qui est assez dense. La route arrive à un carrefour. Deux routes plus petites partent de chaque coté, et puis la route se termine sur un mur d’enceinte, avec un portail à l’architecture chinoise. Portail devant lequel il y a deux gardes armés de hallebardes.

Après un court conciliabule, le petit commando décide que, ne sachant pas s’ils sont à l’avant ou à l’arrière du palais, c’est plus facile d’attendre pour voir si Stone arrive de ce coté ou pas, et surtout attendre que le grabuge commence. L’aube devrait pointer le bout du nez dans deux ou trois heures seulement…

Le ciel commence à prendre des couleurs. Un gong retenti dans le palais. L’attaque commence ? Doutes… Incertitudes… Passivité et attente… Quelques minutes plus tard, beaucoup de bruits de pas de course viennent de derrière la muraille. Les bruits rappellent un entrainement matinal d’arts martiaux, tels que Ping Ly a l’habitude d’entendre dans l’école de son grand père. Fausse alerte donc… Quand soudainement une explosion se produit dans la cours, de l’autre cote de la muraille, directement suivie de cris et d’autres explosions, puis de tirs de Gatling ! Stone a commencé sa diversion, et nos héros sont du mauvais coté du palais ! Ils sont à l’avant, là ou Stone attaque ! Ils se ruent dans la nuit sur la route secondaire qui part vers la droite, pour longer la muraille et contourner le palais, espérant profiter de la diversion pour rentrer par l’arrière du palais comme convenu.

Après quelques dizaines de mètres, la route se termine avec un portail sur sa gauche, devant lequel se trouve un garde. Celui-ci a à peine le temps de saisir sa hallebarde, que Ping Ly le crible de flèches. N’étant pas encore à l’arrière du palais, nos amis décident de longer le mur pour continuer leur progression en passant par la forêt. La progression s’en trouve un peu ralentie à cause de l’absence de visibilité, et aussi parce que seule une petite bande de terre permet de longer le mur à ce niveau. En effet, le sol part rapidement à la verticale, probablement suite à un glissement de terrain. Lentement mais surement, ils avancent le long du mur, et discernent une tour de garde qui fait le coin. Ping Ly réagit encore en un éclair et élimine le garde qu’elle a repéré, toujours grâce à son habilité à l’arc.

Plutôt que de contourner le coin et de continuer leur progression à l’arrière du palais, nos amis décident d’escalader la muraille qui ne fait que deux mètres cinquante de haut, et de se diriger vers le centre du palais. Après tout, cela devrait être sans risques après avoir éliminé la vigie, et surtout comme la fusillade orchestrée par Stone semble continuer. Ils progressent donc maintenant sur le sommet de la muraille, en retournant sur leurs pas vers le milieu du palace. Ils peuvent voir l’intérieur du domaine du Mandarin Noir, coté arrière, qui se compose d’un grand jardin. Un énorme bâtiment coupe le domaine en deux parties, avant / arrière, comme l’avait décrit Stone. D’ailleurs, sa diversion semble se calmer… Il faut se dépêcher ! Coté jardin arrière, le mur du bâtiment abrite deux portes à doubles battant. Le palais n’a qu’un seul étage, et l’étage est ouvert, il se compose d’une longue terrasse couverte. C’est par là que nos héros décident d’infiltrer le palace ! Ils se font encore une fois la courte échelle et montent sur la terrasse. Celle-ci est déserte. On dirait un grand réfectoire. Il y a un escalier qui descend, et deux portes qui donnent dans la deuxième partie de l’étage.

La première porte n’est pas fermée à clés. Elle donne sur un vestibule dont le centre est occupé par un escalier qui descend. Il y a aussi deux portes, fermées à clés. Nos mini-ninja-cowboys ressortent et essayent l’autre porte. Elle aussi est ouverte. Elle donne aussi sur un vestibule avec la même configuration, sauf qu’une des deux portes est ouverte et donne sur une salle de bain. Ils décident alors de descendre par l’escalier, se disant que les perles sont surement au sous sol et pas derrière des portes fermées à clés…

L’escalier donne sur une grande salle qui a l’air luxueuse. À peine ont-ils commencé à descendre qu’une voix les interpelle : « Venez, je vous attends ! ».

La voix est celle d’un chinois aux vêtements noirs raffinés, assis sur un trône. À coté de lui se tient un autre chinois au crâne rasé, assez musclé. Le Mandarin s’adresse à eux, et leur demande « Pourquoi ? »… Ned prend la parole et lui dit qu’ils sont là pour le tuer. Puis il enchaine directement et il demande au Mandarin combien de Perles il lui reste. Sans broncher, le Mandarin lui dit qu’il en reste deux. Puis il demande s’ils veulent aller jusqu’au bout de leur futile tentative, il est immortel maintenant… Ned, sûr de lui, répond que c’est la fin de son règne. « Ok, si c’est la voie que vous choisissez… Bolo ! », et le Mandarin claque des doigts.


avatar
Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 42
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum