La Révélation - Partie 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Révélation - Partie 6

Message  Romeo le Mar 13 Mai - 0:23

Rapport du Sage Baltazar à l’inquisiteur Horacius Bishop – Koronath Hékate
An 820 du calendrier impérial, Kephistron Altis

Votre Bienveillante Excellence,

Rapidement remis de ce combat, nous fouillons les 10 cachots du sanatorium. Nous y trouvons de nombreuses représentations de l’ange noir, plusieurs doses de diverses substances dopantes réquisitionnées par l’Inquisition (2 Freneson, 1 Spook et 1 Stim), ainsi qu’un cahier avec de nombreux dessins de l’ange au visage squelettique et aux plumes sombres comme une nuit sans lune, cahier orné d’une planète ayant 2 anneaux en forme de croix surmontant le mot « attention ». Une autre planète à éviter. Nous trouvons également un tonneau contenant les yeux des créatures que nous venons de libérer. La porte au fond du couloir donne sur un bloc chirurgical sur lequel repose un cadavre, dont Invictus fait les derniers sacrements. Bredouille, nous retournons au planétarium, la planète du cahier serait la IXème planète.

Pendant que mes acolytes cherchent un moyen d’activer un quelconque processus avec le mobile géant, je fouille une dernière fois le bureau et y découvre les notes de Koronath. Ces notes racontent principalement ses observations sur les cerveaux de ses patients, mais son humeur se dégrade au fur et à mesure que s’installe la frustration de ne pouvoir soigner les membres de sa famille, dont Vorkas. Ces dernières notes montrent l’image d’un homme désespéré, qui abandonne ses expériences pour aller dans le planetarium. Après la psychologie, il se sera donc intéressé de près à l’astrologie, il reste donc certainement des pistes à creuser. Mais pour l’heure, direction le librarium, car les notes de Koronath indiquent précisément l’ouverture d’un emplacement secret du librarium. Les 3 livres que nous trouvons enchaînés ont l’air particulièrement hérétique. En prenant le premier, recouvert d’une peau probablement humaine, une vision apocalyptique me frappe, celle d’une planète annihilée par une terrible tempête warpique puis envahie par une horde de d-d-démons, avant que le livre ne se désagrège en une gelée verte. Le second livre, dont la IXème planète orne la couverture, est incontestablement hantée par un esprit démoniaque, et mes connaissances bien qu’infinie, ne me permettent pas de lire les mots inscrits. Nous allons rapidement brûler ce livre hérétique afin que personne ne se fasse posséder par le terrible démon qui l’y habite. Le troisième livre, à la couverture de bronze irisée, est le fameux recueil écrit par Koronath sur le système solaire bazarpique. Assis au bureau du planetarium, je passe 2 bonnes heures à le parcourir, avant de comprendre qu’un alignement de la la VIIème et IXème planète provoquerait un phénomène prophétique métagallactique qui ne se reproduirait que tous les 20.000 ans, soit correspondant à la dernière Croisade Angevine.

Une fois l’alignement reproduit, le fantôme de Koronath apparaît. Voulant éviter un nouvel Holocaust, je décide de parler avec lui, et je comprends petit à petit qu’il ne reste ici que pour ses études, dont il a déjà bien fait le tour depuis ces 20 dernières années, il attend donc quelqu’un pour les continuer. Je le lui propose, et après moult arguments, termine par le convaincre, avant qu’il ne disparaisse à jamais. De retour dans la nef, nous récupérons de ses mains la troisième pièce de la clé et ouvrons le mur. Un puits d’environ 25m descend sous la nef. Nous nous y engouffrons pour arriver dans une toute petite pièce, dont le sas donne sur une pièce gigantesque, certainement plus grande que la nef quelques mètres au-dessus.

Cette pièce remplie d’engrenages énormes est parcourue par diverses passerelles, dont la première nous mène à l’armurerie. Nous y trouvons des balles grandes comme un homme, certainement les munitions du canon de la nef, ornées de l’inscription « Que la Force de l’Empereur pénètre les obus du canon du Pax Macharien ». Nous pénétrons ensuite dans le Genatorium, dont le centre occupé par un cylindre de métal du sol au plafond, dont émane des tentacules vertes, visiblement animées. Les évitant, nous arrivons dans une plus petite salle sur la droite, où nous trouvons toute sorte de cartes de divers emplacements sur Bazarpin, datant à n’en pas douter de la Croisade Angevine. Le cogitateur dans cette salle, en Haut-Gothique, m’indique que pour que le processus de rechargement fonctionne, il faut baisser le bouclier sacré, enlever les douilles vides et les remplacer par des pleines 4 fois. Nous empruntons la dernière passerelle pour pénétrer dans les quartiers Moderati – les dortoirs – ou nous trouvons un officier de la marine impériale recouvert d’ornements et de quelques pièces d’armure, mort il y a une vingtaine d’année d’un tir de Bolter qui lui a désintégrer une partie de sa tête. Sa première main tient encore le Bolter – jusqu’à ce que notre Interrogateur l’en soulage – et l’autre un enregistreur :

« Toron Hekate, non Barabus Zanatov, au service de l’Inquisiteur Devayne venu sur Bazarpin […] découvrez le sépulcre noir sur les cartes. »
De retour au Genatorium, nous ouvrons le bouclier, et 8 dém-d-démons mineurs de Tzeench se matérialisent…
avatar
Romeo

Messages : 162
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 34
Localisation : Ho Chi Minh ville

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum