Deadlands - Season 2 - Chinese nights 2.1: Bad Karma.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deadlands - Season 2 - Chinese nights 2.1: Bad Karma.

Message  Gaetan le Jeu 30 Juil - 19:35

A karma story.

Une fois l’adrénaline retombée, il reste quand même des choses à faire avant d’aller dormir et d’oublier la terrible attaque de vampires. Première idée de génie de Ned: envoyer un télégramme à l’Iron Dragon pour les avertir de l’épave obstruant une des voies de chemin de fer et ainsi éviter une collision. Envoyer un autre télégramme à la Pinkerton pour demander du support et une équipe de nettoyage. Ned doit faire appel à Varney, le maire, pour le télégramme destiné à la compagnie de chemins de fer, histoire d’authentifier l’histoire.

Pendant ce temps, ses amis s’extraient de la foule en robes de chambres qui cherche à rationnaliser les évènements chocs de la soirée. Ils vont chez Joanne, une dame dans la quarantaine qui fait office de barbier / dentiste. Elle a un peu d’expérience en médicine, et soigne les héros, en commençant par le mexicain qui a bien dégusté avec sa petite chinoise nue. Celui-ci ne peut s’empêcher de faire des réflexions vaseuses sur le statu de la femme, et madame Joanne ne peut s’empêcher de lui faire mal en prenant soin de ses blessures.

Ned emmène ses compagnons à la prison pour essayer de faire plus que panser leurs blessures. Là, ils voient Parrish qui raconte ses exploits, et est généreux en détails sur les monstres et le démon qui les accompagnaient. Ned essaye de lui expliquer qu’il n’y avait pas de monstres, que tout cela est du à des produits chimiques toxiques hallucinogènes. Mais quand Parrish lui montre le corps du démon, et qu’un citoyen explique avoir trouvé des corps pendus à des crochets à viande dans le wagon de queue, et qu’un autre explique que le corps du chef de gare vient littéralement d’exploser en une grosse bulle de sang, il abandonne et va se coucher. Non sans avoir en vain essayé de soigner ses amis.

Deux jours plus tard, trois agents de la Pinkerton arrivent. Ils demandent un rapport détaillé à Ned, qui leur raconte tout. Ils appuient sa version officielle, et commence les entrevues individuelles aves les habitants de la ville. Ils sont assez efficaces, et quand ils tombent sur un récalcitrant, ils deviennent très convaincants. Ils nettoient aussi le train de tout indice à caractère occulte ou qui contredirait la version officielle. Et quand les ouvriers de l’Iron Dragon arrivent pour déblayer l’épave, eux aussi ont droit à des moments privilégiés avec les trois agents Pink. Et c’est pas rose…

Au bout d’une semaine de repos bien mérité, les cinq amis devenus inséparables prennent un train pour retourner à Shan Fan. Bye bye Varney’s Flats! Terre accueillante et riche en émotions et bon souvenirs.

Arrives à Shan Fan, ils cherchent un détaillant Smith and Robarts pour y acheter des élixirs médicinaux. Ils claquent leur argent (butin) sur un onguent et un élixir. Ping Li utilise son Ch’I pour se soigner sous le regard envieux de Chan.  Toujours blessés pour la plupart, ils vont enfin rapporter les évènements au Sifu.

Celui-ci les écoute attentivement, après avoir donne un claque à Chan et l’avoir envoyé faire 300 pompes sur ses trois derniers doigts valides. Il prend un air grave et explique que selon lui, le train fantôme serait une création, comme le laisse à supposer la perle enchâssée dans le train et qui maintenait ce train fantôme en activité. Il pense que le commanditaire ne serait autre que le Mandarin Noir. En effet, il aurait déclaré la guerre au Baron Kang de l’Iron Dragon pour le contrôle de Shan Fan et des triades. Et il aurait promis une démonstration de sa force, de ses pouvoirs. Mais ne sachant pas ce qu’est la perle qui était dans la locomotive, il envoi chercher le moine Taoïste. Le vieux moine les écoute avec un air serin. Après une courte méditation, ou sieste, il explique que ce doit être une Perle de Sang. Les Perles de Sang sont des perles issues de l’Enfer du Sang en Ebullition, un des nombreux enfers à thèmes chinois (il y a aussi l’Enfer des Ecorchés, l’Enfer des Noyés, l’Enfer des Brules Vifs, etc.). Ces perles n’appartiennent pas à notre monde, et elles servent, après un sacrifice conséquent, à lier un objet ou une créature a l’Enfer du Sang Bouillant. Si c’est le cas, il pense que le Mandarin Noir doit avoir plusieurs perles. En effet, nul ne jouerait son seul atout sur un coup de semonce !  En ce cas, comme les héros ont mis leur nez dans les affaires du Mandarin Noir et ont renvoyé aux enfers son train maudit, ils sont maintenant liés à cette affaire par leur karma. Donc ils n’ont d’autre choix karmique que d’aller voler les autres Perles de Sang au Mandarin Noir ! C’est leur karma, leur devoir. Et ca ne les enchante guère…

Ned, Diego et Chan décident de se promener dans la ville pour réfléchir pendant que Ricco retourne à son bateau et que Ping Li se repose. Ils doivent trouver le Mandarin Noir, et mettre au point un plan. Et maudire leur foutu karma aussi, quoi qu’il soit déjà maudit pour certains... Mais avant tout, ils doivent se soigner. Pas le temps de rester sur un lit d’hôpital, le karma appelle ! Pardon, l’appel du devoir ! Surtout que c’est mieux de frapper avant que le Mandarin Noir ne s’intéresse à eux. Diego et Chan laissent donc Ned les soigner grâce à de la sorcellerie occidentale: il joue aux cartes tout seul assis à coté d’eux et leurs plaies commence à se refermer grâce à la magie. Mais en regardant Ned opérer, si on peut dire, Chan voit pendant une fraction de seconde le vraie nature des guérisons miraculeuses: le visage de Ned laisse place à un visage de démon qui le regarde avec une haine qui dépasse de loin les limites humaines. Une haine profonde, viscérale, gratuite. Et le temps d’un clignement de paupière, le visage de Ned a reprit sa place. Chan, perturbé, propose Diego comme volontaire, disant que c’est son tour. Il regarde Ned se pencher sur le cas de Diego, et jouer paisiblement aux cartes. Confus, il ne sait quoi penser, s’il doit se fier à ses sens ou pas. Il pense que faire des pompes sur ordre de son Sifu est vachement plus simple. Quand soudainement, Diego se relève en hurlant de douleur ! Une gerbe de sang retombant en une fine pluie rouge alors que des volutes de fumée et de bulles blanches à peine perceptible lui passent à travers le corps, selon un axe qui ne laisse aucun doute sur leur origine: Ned ! L’expérience militaire de Diego lui permet de réagir instinctivement, et sans prendre le temps de réfléchir, il frappe Ned. Chan, grâce à ses reflexes éclairs, et à son choix de ne pas questionner ce qui se passe mais de suivre l’exemple de Diego, frappe aussi Ned. Ned prend une telle volée de coups en une fraction de seconde, qu’il ne peut rien faire d’autre que de tomber inconscient, K.O. !

Sans perdre une seconde, Diego et Chan ligotent Ned. Quand celui-ci s’éveille, il assiste à la scène comme un spectateur incapable d’intervenir, totalement impuissant: il s’entend parler et ne peut prendre le contrôle de sa propre bouche. Ned demande a ses amis pourquoi il est attaché. Quand Diego lui explique ce qu’il s’est passé et le questionne, il plaide non coupable. Il explique cartes sur tables que sa magie deale avec des manitous, dans les Terres de Chasse. Il s’entend avec horreur révéler les secrets de sa magie. Il explique que parfois un Manitou arrive à le vaincre et à prendre le contrôle pour un bref instant, mais que là, ca va, il gère, tout est rentré dans l’ordre. Et il ne peut rien faire, il ne peut avertir ses amis qu’il ment, qu’il n’a pas repris le contrôle. Heureusement, Diego ne le croit pas, et décide de l’amener chez le moine taoïste. Il le charge sur son épaule comme un sac à patates, et accompagné de Chan encore confus, il marche en direction du petit Temple de la Porte de Nacre. Ned sait son corps être  toujours soumis à la malveillance du Manitou. Il sait ne pas être seul à l’intérieur, il goutte directement à la haine qui balaye son esprit comme un claque ! Il sent le prédateur côtoyer son âme, et chercher la moindre occasion, essayer encore et encore. Sous son regard impuissant… Regard qui tombe sur un chariot gare devant un magasin… Par la volonté du Manitou, le chariot décolle et est violement projeté sur Chan, qui le prend en pleine tronche et s’encastre dans un mur avec chariot et chevaux. C’est la panique dans la foule qui fuit les lieux en hurlant. Diego ré-assomme Ned, et prend le corps à moitie mort de Chan sur son épaule libre.  Il presse le pas pour éviter les questions embarrassantes et finalement arrive chez le moine Taoïste.

Il lui raconte les évènements, et prétend que Ned est possédé par le démon. Le moine lui dit que non, Ned est normal, il n’est pas possédé. Mais oui, il joue avec les ténèbres… Bref, on peut le détacher, faut juste le garder à l’œil.

Le moine profite qu’il les a sous la main pour leur dire d’aller voir un homme d’affaires belge, un certain Samson Vandepute. Sans raison logique, il est venu trouver un moine taoïste pour engager des hommes de mains, au lieu d’aller au saloon le plus proche. Etrange… Mais il doit y avoir un lien avec leur karma, donc hop, le moine leur dit de se dépêcher et de ne pas rater leur nouveau job. Il conseille aussi à Diego de se débarrasser de sa dynamite car elle aurait été “corrompue”.

Tout ca c’est du bad karma ! Tant d’efforts pour se soigner et à la fin se retrouver à nouveau tout blessé… Et avec une nouvelle mission en vue !

C’est d’un pas lourd que le trio de choc se dirige vers le Red Light District, à l’adresse qui leur a été communiquée: Rue de la Prune. Ils arrivent devant un bâtiment anodin, avec une enseigne commercial. Ils rentrent, et une chink les salue de derrière son comptoir de réceptionniste. Elle demande la raison de leur visite avant de les rediriger vers une porte ouverte au fond en criant d’une voix autoritaire “Samson, y a du monde pour toi !”

Les trois hommes de main s’avancent et rentrent dans le bureau de Mr. Vandepute. Un homme gros et moustachu, qui souffre visiblement de la chaleur, les accueille chaleureusement.  Il se présente comme étant Samson Vandepute, homme d’affaires, exportateur d’antiquités chinoises et importateur de bières belges, pour sa consommation personnelle. Il invite nos amis à prendre un siège, et leur offre une bière brune étrange et lourde, forte, histoire de détendre l’atmosphère.

Il rentre vite dans le vif du sujet et explique qu’il a besoin de professionnels pour une affaire délicate. En bref, des bandits ont cambriolé un riche chinois et se sont refugiés dans l’entrepôt de Samson. C’est là ou il stocke toutes ses antiquités chinoises et sa réserve de bières d’importation. Si l’homme d’affaires chinois trouve que les bandits sont dans son entrepôt, il risque d’associer Samson aux bandits, et ce serait très mauvais pour le business et pour la santé de Samson. Donc, voila, il faut déloger les bandits, pour que Samson puisse les livrer morts ou vifs à l’homme d’affaires chinois. Et en prenant bien garde à ne pas faire de dégâts collatéraux ! Il ne faut pas tirer dans les caisses d’antiquités ni de bières.

Pendant que Chan se détend profondément avec la bière qui lui a été servie, Samson insiste fortement sur les précautions à prendre pour ne pas abimer sa marchandise. En réponse, il a Chan qui se saoule avec la bière, et Diego qui est prompt à cracher son plan d’action: tout faire péter avec de la dynamite. Samson commence à questionner leur professionnalisme. Chan lui commence à déblatérer des trucs sur le Mandarin Noir qui les recherche.  La mayonnaise tourne, ca va finir en nœud de boudin ! Samson se braque et veut des garanties pour sa marchandise. Diego l’envoi au diable. Chan insiste pour savoir si Samson connait le Mandarin Noir. Ned essaye de calmer les esprits mais refuse catégoriquement les conditions de servitudes demandées par Samson comme garanties. Samson leur explique que l’homme d’affaires est justement le Mandarin Noir, et finalement menace des les balancer au Mandarin s’ils y vont comme des abrutis et cassent tout. Ensuite vient le sujet de la rémunération. Samson leur propose un salaire qui est juste. Mais au vu de leur état physique, il leur propose de leur en payer une partie en avance par des élixirs de soins. Il leur fournit en suite l’adresse de l’entrepôt, et un vague plan des lieux. Il leur dit d’agir le plus vite possible.

To be continued...

Gaetan
MJ

Messages : 249
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 42
Localisation : Ho chi Minh, Dist 1 (Co Bac str)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum